‘Il n’y a aucune raison pour le gouvernement de Gambie de prendre position dans la crise togolaise’

0
332

L’information a été rapportée mardi par l’agence de presse Xinhua. Le ministère gambien des affaires étrangères a démenti un reportage citant le ministre des Affaires étrangères Ousainou Darboe (sur l’image) qui aurait appelé à la démission du président Faure Gnassingbe.

« Le ministère a enregistré avec consternation la publication de l’agence de presse Reuters le lundi 23 octobre 2017, selon laquelle l’honorable ministre des Affaires étrangères, Ousainou Darboe, aurait appelé à la démission du président du Togo, Faure Gnassingbe », indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger (MoFA).

Selon ce communiqué, l’opinion exprimée par le ministre des Affaires étrangères dans l’interview auprès de l’agence de presse était que la décision du président Faure de rester au pouvoir ou non était une décision qui revenait exclusivement et souverainement au peuple du Togo.

« Il n’y a aucune raison pour le gouvernement de la République de Gambie de prendre position, car le peuple togolais continue de faire des efforts pour trouver une solution à cette crise », a-t-il ajouté.

Ce communiqué souligne que la Gambie et le Togo restent liés par des liens solides d’amitié et de fraternité et que les deux chefs d’État partagent le souhait de renforcer encore ces relations au cours des années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici