Femme rurale épanouie

0
21

L’analyse des disparités dans la politique nationale pour l’équité et l’égalité de genre (PNEEG) a révélé que 72% de la population active évolue dans le secteur agricole dont 53,46% sont des femmes. Malheureusement elles ne gagnent que 10% du revenu monétaire tiré du fruit de leur labeur, très modeste estime le ministère de la promotion de la femme qui a élaboré un nouveau projet dénommé ‘projet d’autonomisation des femmes rurales au Togo(PAFERT).

Les composantes ont été soumises mardi aux acteurs, autorités et partenaires pour validation.

Par le PAFERT, le gouvernement souhaite contribuer à la sécurité alimentaire, à la croissance économique nationale et l’épanouissement des togolais.

Ce projet qui consiste à investir dans les femmes rurales est destiné à valoriser leur potentiel et à réduire les problèmes auxquels elles sont quotidiennement confrontées.

78 villages identifiés dans 39 préfectures du pays ont été retenus dans l’exécution du projet en partenariat avec 78 coopératives de femmes, 5 Ongs spécialisées en alphabétisation et 5 autres spécialisées en appui accompagnement des communautés de base. Le coût global du financement est estimé à plus de 7 milliards de F Cfa sur une durée de trois ans.

‘L’initiation de ce projet est une démonstration de la volonté et de la détermination du gouvernement de rechercher les voies et moyens afin de satisfaire les besoins prioritaires des femmes en milieu rural, en faisant de l’agriculture un des moteurs du développement inclusif de notre pays’, a déclaré Tchabinandi Yentcharé-Kolani.

Dans la pratique il s’agira de former 5 femmes par coopératives sur le leadership, accompagner chacune des coopératives à réaliser une action de plaidoyer au niveau locale pour l’acquisition de terres d’exploitation par donation ou achat ou encore de produire des boites à images devant servir d’outils pédagogiques pour former de 10 femmes par coopérative sur les techniques d’animation et de sensibilisation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici