Importance du grand marché de Lomé dans la vie sociale et économique

0
955

Le marché de Lomé constitue au Togo l’environnement adapté dans lequel évoluent les entreprises des hommes et femmes et où se rencontrent l’offre et la demande d’un bien ou d’un service. Son existence maintient un grand nombre de personnes dans des activités qui s’y déroulent et qui constituent des moyens de gagner des revenus.

Le marché a été inauguré en juillet 1967. Encore appelé le grand marché d’Adawlato, il représente l’un des symboles de la ville à l’international.

L’infrastructure bénéficie d’une localisation stratégique, en plein cœur du centre-ville. Elle garantit la disponibilité des produits ou de toute sorte de marchandises.

Un poumon de l’économie

La majorité des vendeurs sont des hommes et femmes dont le travail permet à la famille de se nourrir et de subvenir aux besoins. Quasiment aussi ancien que la ville elle-même, le grand marché de Lomé a été développé à l’époque coloniale et il est, avec le port autonome de Lomé, un poumon de l’économie et de la vie sociale au Togo.

Surplace, les grossistes ou détaillants se font des revenus ; de l’emploi est créé pour des travailleurs comme les porteurs, ouvriers, personnes en charge des parkings, agents d’entretien, services de sécurité, conducteurs de taxi-moto, de tricycle ou de véhicule, etc.

Des femmes autonomes

Historiquement le grand marché est connu pour avoir donné naissance à une vague de femmes d’affaires communément appelées les nana Benz. Elles avaient un certain charisme et une autonomie financière conséquente qu’elles pouvaient donner de l’élan à la vie sociopolitique, bonifier l’économie artisanale et inciter les futures générations à la réussite.

Aujourd’hui, il existe toujours des vendeuses de pagnes de grande qualité qui maintiennent la flamme des femmes indépendantes qui contribuent de façon significative à l’amélioration des conditions de vie de leur ménage respectif et à la lutte contre la pauvreté dans le pays.

Modernisation

Après un incendie qui a ravagé plusieurs espaces du marché, les officiels ont entamé la reconstruction. Sur le site, le nouveau bâtiment est évalué à plus de 11 milliards de francs CFA, il est de type moderne à 05 niveaux sur une superficie totale de 8 656 m2. On estime qu’il abritera près de 1 400 locaux, dont des boutiques, kiosques, étals, espaces pour grossistes ainsi qu’un restaurant et un espace pour les évènements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici