La coalition de l’opposition maintient la manifestation du jeudi

0
89

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la coalition des 14 partis de l’opposition, a annoncé mercredi soir, le maintien par l’opposition du mot d’ordre de manifestation de ce jeudi avec les mêmes itinéraires.

Et ce, malgré les violences et émeutes ayant émaillé la manifestation du mercredi, premier jour.

La coalition, se dédouane, du degré de violence, constaté lors des échauffourées de ce mercredi, caractérisée par des saccages, des bastonnades, des jets de pierre sur les forces de l’ordre, des personnes, et des voies de faits sur personnes.

Elle a exposé un bilan provisoire faisant état de deux morts, un jeune enfant de 11 ans, en classe de sixième et un autre à Agoe. Une vingtaine de personnes blessées graves et 39 arrestations.

Le Togo notre pays a vécu encore une fois des moments assez graves cette journée du 18 octobre. Nous avons tenu à manifester dans le cadre de loi et nous avons accompli toutes les formalités ordinaires. C’est alors que le gouvernement prend une mesure d’interdiction en semaine des manifestations, une décision illégale’, a indiqué, Brigitte Adjamagbo-Johnson, l’une des responsables de CAP 2015 lors d’une conférence de presse.

Jean-Pierre Fabre, leader de l’ANC et ses autres collègues membres de la coalition estiment que le moment n’est pas à une ‘capitulation’ mais plutôt à la ‘résistance’.

‘Il n’est pas question des baisser les bras, les populations nous le demandent, nous avons reçu beaucoup de message qu’à partir de maintenant, plus de repos. Nous lançons un nouvel appel à manifester ce jeudi’, a souligné, Adjamagbo-Johnson.

En claire, l’opposition, entend entretenir son bras de fer avec le gouvernement, et n’espère pas se conformer, à la décision ‘provisoire’ d’interdiction des marches en semaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici