La réussite entrepreneuriale passe par le courage et l’audace

0
15

Une centaine de jeunes entrepreneurs ou futur entrepreneur ont participé vendredi à la séance de Lomé d’information autour de ‘ des réussites entrepreneuriales.
La séance se tenait à l’initiative des mécanismes d’aides aux jeunes entrepreneurs mises en place par l’Etat, le FAIEJ (Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes) et le PRADEB (programme d’appui au développement à la base) .
Par cette initiative, le ministère du développement à la base et les partenaires souhaitent faire des jeunes, les acteurs clés du gouvernement socioéconomique du pays. Une préoccupation majeure qui passe par l’entrepreneuriat afin de réduire le problème récurrent de la pauvreté dans le pays.

Lors de la rencontre, les jeunes ont été entretenus sur notamment les difficultés d’entreprendre, la recherche du financement, le développement des initiatives.
‘Les séances nous permettront de créer un espace d’auto diagnostic des jeunes afin d’identifier les freins à l’accès au financement et au développement de la jeune micro entreprise et de partager les enseignements à partir des succès stories’, a indiqué, Sahouda Gbadamassi, directrice générale du FAIEJ.

Pour l’occasion, les jeunes qui n’avait pas assisté à la présentation de Strive Masiyiwa, patron du Groupe Econet (Télécommunications, e-banking, énergie solaire …) à Lomé auront la chance de suivre le film de la communication.

Devenir riche, c’est entreprendre, a rappelé la directrice du FAIEJ à l’endroit des jeunes qui doivent faire preuve du courage et d’audace dans l’élaboration de leur projet.

A l’issu de la séance, il a été demandé aux futurs entrepreneurs d’approcher les mécanismes mises en place par l’Etat pour notamment bénéficier des expertises nécessaires dans le montage de leur projet et surtout pour leur propre formation.

(En image la séance de formation…..)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici