Levée de l’état de siège à Sokodé

0
138

Le gouvernement a annoncé lundi, le ‘retrait des forces de défense installées’ à Sokodé (330 Km de Lomé). En revanche, décide de la mise en place d’un plan sentinelle comme à Lomé pour renforcer la surveillance des lieux publics et sécuriser les marchés, indique un communiqué officiel.

Il s’agit des mesures d’allègement, souligne le gouvernement en vue d’une normalisation des activités dans la ville de Sokodé après le renforcement du dispositif sécuritaire mis en place suite aux violences occasionnées par les manifestants de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Bilan des pertes en vies humaines de civile et militaires puis des blessés.

Ces décisions ont été prises au lendemain des échanges de samedi entre le chef de l’Etat et les différentes couches sociales (chefs cantons, imams, femmes, jeunes et cadres) de la préfecture de Tchaoudjo, poursuit le communiqué.

‘Ces mesures d’apaisement viennent compléter la liste de celles qui ont été déjà prises par le gouvernement le gouvernement, le 6 novembre 2017 notamment la remise en liberté de 42 personnes interpellées, jugées et condamnées par diverses juridictions dans le cadre des différentes manifestations’, précise le communiqué du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici