Manifestations pour les réformes, la mobilisation reste faible à Lomé

0
18

Les manifestations organisées ce mercredi par l’opposition sont moins suivies que les précédentes. Aux trois points de départ dans la capitale, l’affluence n’était pas comme à l’accoutumée si ce n’est une circulation normale des jours ordinaires. Idem pour les activités commerciales qui se passent aussi sans aucune perturbation.

Au centre commercial de Déckon, tout est aussi normal, contrairement à l’atmosphère des jours de manifestation à Lomé. Un signal clair pour les politiques.

Ce mercredi marque le début de trois jours de manifestation à laquelle a appelé la coalition de 14 partis politiques de l’opposition, à Lomé et à l’intérieur du pays.

Elles sont destinées à faire plier le régime en place à opérer les réformes constitutionnelles.

Un dialogue est d’ailleurs en cours de préparation, précédée des consultations de certains partis politiques et personnalités sur les modalités et format. Mardi, selon nos informations, le chef du gouvernement, Komi Sélom Kassou a échangé avec UNIR(au pouvoir), UFC(Opposition) et des anciens premiers ministres.

La coalition de l’opposition à l’origine des manifestations n’a pas fait le déplacement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici