11e conférence annuelle de l’ALDEPAC Sélom Klassou reçoit le premier prix international de l’Alliance

0
95

La 11e conférence annuelle de l’Alliance des Libéraux et Démocrates, pour l’Europe, le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes(ALDEPAC) se tient depuis hier à Lomé.

Venus de tous les horizons, les membres de l’Alliance discuteront et ce durant 3 jours, autour du thème « des solutions économiques, sociales et environnementales inclusives pour accompagner la migration : une stratégie libérale ».

A l’ouverture des travaux, le premier ministre Sélom Klassou s’est félicité du choix de Lomé pour abriter la rencontre.

« Les plus hautes autorités togolaises, le parlement et le peuple tout entier se sentent très honorés du choix porté sur Lomé et ce, pour la deuxième fois, comme cadre de la Conférence annuelle de l’ALDEPAC », a laissé entendre Sélom Klasso pour qui deux raisons peuvent expliquer ce choix.

Premièrement, le fait que Lomé soit redevenue un carrefour des grandes rencontres internationales. Il prend comme référence, le dernier sommet de l’UA sur la sécurité, la sûreté maritimes et le Développement qui s’est ténu à Lomé.

La seconde raison, réside dans le choix du thème retenue pour la rencontre qui, non seulement est d’actualité, mais aussi interpelle toute la communauté internationale sur la réponse adéquate à apporter à la crise migratoire actuelle d’ampleur inégalée de mémoire d’homme.

« Aujourd’hui plus qu’hier, et grâce aux importants progrès réalisés dans les domaines de la technologie, du transport et de la communication, beaucoup s’abandonnent à la nature, aidés en cela par des passeurs peu honnêtes. Les manifestations de cette tragédie qui mérite la mise en place d’une véritable « stratégie libérale », nous sont devenues malheureusement familières. Comme dans une sorte de télé-réalité, de milliers de personnes parties à la recherche d’une vie digne, sont emportées par les flots et finissent au fond des océans. Même se laisser mourir ne dissuade plus. Pour eux, il s’agit de voir l’Europe des promesses ou mourir », a-t-il poursuivi.

« Il s’agit de contribuer, comme l’indique bien le thème de la rencontre, à éclairer les choix politiques sur les déterminants économique, social et environnemental des migrations et à élaborer des stratégies structurantes pétries des valeurs qu’incarnent et que véhiculent les Libéraux et Démocrates à savoir « promouvoir une société juste, libre et ouverte » qui permette à chacun de ses citoyens de partager pleinement dans la société en leur offrant, par la même occasion, l’opportunité d’exploiter leur potentiel, loin de la pauvreté, de l’ignorance et de la discrimination » a estimé le premier ministre qui s’est dit confiant que de cette rencontre sortiront effectivement des approches de solutions à proposer pour la crise migratoire.

A l’occasion, Sélom Klassou qui fut lui-même membre de l’ALDEPAC, s’est vu honoré à travers un prix international , le premier du genre, en témoignage de la reconnaissance, de l’estime et de l’admiration des membres pour avoir défendu les valeurs et les principes de l’Alliance.

(En image la photo de famille du premier ministre et des membres du bureau de l’ALDEPAC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici