Adhésion du Togo au Commonwealth : Quels avantages pour le pays?

0
58

Une délégation du Commonwealth séjourne au Togo depuis lundi après un passage en 2017. La délégation conduite par Marie-Pierre Olivier a échangé dans la journée avec la cheffe du gouvernement du Togo, Victoire Tomegah-Dogbé. Les discussions ont porté sur les derniers réglages à peaufiner pour une adhésion du pays au Commonwealth.

Dans le cadre du processus d’adhésion de la République togolaise au Commonwealth, une mission de ladite organisation a séjourné à Lomé du 20 au 23 février 2017. Quatre (4) ans après une autre délégation revient au pays pour des évaluations.

La délégation a échangé lundi avec le Premier ministre. D’autres rencontres sont prévues avec les institutions de la République, les organisations de la société civile, les médias et un certain nombre de partis politiques.

Cette mission d’évaluation aura à verser ses conclusions aux chefs d’Etat et de gouvernements de l’organisation. C’est après que la réponse à la requête du Togo sera donnée.

C’est en 2014 que le Togo a enclenché le processus d’adhésion au Commonwealth qui une organisation intergouvernementale créée en 1949. Elle est traditionnellement composée d’anciens territoires sous domination britannique (aujourd’hui pays anglophones).

Mais l’organisation a, de nos jours, considérablement évolué, en s’ouvrant à tous les pays épris de paix, de liberté et engagés dans la promotion des valeurs de démocratie, des droits de l’homme, de bonne gouvernance et respectueux du principe de non-ingérence.

L’organisation regroupe, aujourd’hui 52 Etats à travers le monde et a son siège est à Londres. Elle est dirigée par Sa Majesté la Reine Elisabeth II d’Angleterre, en sa qualité de Chef de l’organisation.

Les enjeux pour le Togo d’adhérer au Commonwealth sont d’ordre diplomatique, stratégique, économique et socioculturel. En somme, le dynamisme actuel de la diplomatie togolaise et les avancées démocratiques réalisées ces dernières années par le pays restent des atouts très importants pour sa candidature à l’entrée au Commonwealth.

Certes le Togo est un pays francophone, mais son adhésion au Commonwealth lui permettra de diversifier ses partenaires et de consolider davantage ses liens de coopération et d’amitié avec les Etats membres du Commonwealth, avait expliqué Prof Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères.
Avec Togobreakingnews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici