Armes Chimiques :  Un cours général sur la Convention sur l’interdiction  des Armes Chimiques à Lomé

0
197

 L’Autorité Nationale  pour l’Interdication des Armes Chimiques au Togo(ANIAC-Togo)  organise depuis ce matin  à Lomé, à  travers son  Secrétariat  Technique de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes  Chimiques (OIAC)  un cours général sur la Convention sur l’interdiction  des Armes Chimiques et les Obligations du personnel  des  autorités nationales et les parties  prenantes concernées. Prévue pour se tenir  du 23 au 25 août 2022, la rencontre  qui est à l’échelle régionale,  vise à renforcer   les  capacités des  Autorités Nationales des Etats membres  sur l’Interdiction des Armes Chimiques.

Ce cours général regroupe  des participants internationaux de quinze pays et une dizaine de personnes d’appui  et vise principalement à renforcer les connaissances du personnel des autorités nationales et des différentes parties prenantes à la thématique des produits chimiques.

La rencontre de Lomé  va toucher du doigt toutes les menaces sécuritaires contemporaines, y compris celles émanant d’acteurs non étatiques, comme les terroristes dans l’utilisation des engins explosifs improvisés.

Le Président de l ’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes chimiques, HUNLEDE Amah  précise que la rencontre de Lomé constitue une opportunité pour les Etats parties de se focaliser  sur les fondamentaux et les mécanismes de mise en œuvre de la Convention qui reste actuellement l’un des instruments internationaux les plus contraignants en matière de lutte contre les armes chimiques. Il  s’est  par ailleurs félicité du choix porté sur le Togo pour abriter cette rencontre? Pour lui,   ce choix témoigne  de la qualité des relations et la franche collaboration qui existent si heureusement  entre le Togo et l’Organisation pour l’interdiction des armes  chimiques (OIAC).

 « Je voudrais dans cette optique, réitérer mes  chaleureux remerciements à l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques et l’ensemble de ses partenaires pour les moyens humains et financiers déployés pour l’organisation de cours à Lomé », a  déclaré  le Président de l’ANIAC-TOGO.

La  Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) a été signée le 13 janvier 1993 à Paris et est entrée en vigueur le 29 avril 1997.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici