Au Togo, les pouvoirs publics et le monde des entreprises se retrouvent le 05 septembre prochain

0
229

Le Comité de concertation Etat-secteur privé organise le 5 septembre prochain la première édition de la Journée nationale de partenariat public-privé. Un évènement qui réunira les représentants du gouvernement, les organisations patronales et consulaires (CNP, AGET, CCI) et l’ensemble des opérateurs économiques. 

Cette rencontre est un cadre d’échanges entre les pouvoirs publics et le monde de l’entreprise.

Une occasion pour le gouvernement de présenter au secteur privé les principales réalisations et réformes entreprises depuis plusieurs années.

Les entreprises privées constituent le moteur de l’économie nationale et sont un important pourvoyeur d’emploi.

Les échanges seront consacrés à Feuille de route gouvernementale 2025 et aux réformes engagées pour améliorer le climat des affaires.

In fine, cette Journée doit devenir un évènement de référence du dialogue public-privé et le rendez-vous incontournable entre le monde de l’entreprise et les décideurs politiques du Togo.

Cet événement, organisé avec le concours de la Coopération allemande, vise à renforcer la confiance mutuelle entre l’Etat et le Secteur Privé pour un développement socio-économique inclusif de notre pays.

Il s’agira de donner la parole à l’ensemble des opérateurs économiques installés au Togo et recueillir leurs attentes et leur regard sur les reformes et initiatives gouvernementales qui sont menées en faveur du climat des affaires ; d’offrir aux acteurs de toutes tailles, installés sur toute l’étendue du territoire national, l’opportunité d’échanger avec les membres du gouvernement sur les actions en faveur du secteur privé.  La JNP servira de plateforme permettant des échanges d’expériences, et de networking afin de fluidifier les relations entre acteurs publics et privés. L’ambition à terme est de faire de cette rencontre, l’événement de référence du dialogue public-privé et le rendez-vous incontournable entre le monde de l’entreprise et les décideurs politiques du Togo.

 Retour sur la situation du secteur privé au Togo

Le secteur privé au Togo selon les statistiques est en croissance depuis plusieurs annéesEn 2022, le PIB du Togo a augmenté de 5,3%, dont 2,3% est attribuable au secteur privé. 

Il est diversifié et comprend une gamme de secteurs variée, notamment l’agriculture, le commerce, les services et l’industrie manufacturière.

Le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures d’accompagnement comme la mise en place d’un guichet unique pour les investisseurs, la simplification des procédures administratives et la promotion des exportations. 

Ce dispositif a contribué à créer un environnement plus favorable aux entreprises privées.

Le secteur privé togolais est confronté à certains défis : corruption, faible infrastructure et productivité médiocre. 

Le gouvernement veille à créer un environnement encore plus favorable aux entreprises.

Le nombre d’entreprises enregistrées a augmenté de 20% entre 2021 et 2022. Les investissements directs étrangers (IDE) ont bondi de 15% en 2022 et les exportations ont connu une hausse de 10% l’année dernière.

A l’issue de cette rencontre, l’on s’attend à ce que  les axes clés de la politique de l’Etat en faveur du monde des entreprises, soient présentés.  Il s’agit également d’espérer que la vision stratégique du Togo en matière de promotion du secteur privé ainsi que la feuille de route gouvernementale Togo 2025 soient mises en lumière.

Autres résultats attendus, l’identification des synergies nécessaires entre l’Etat et le Secteur Privé dans la perspective de la réalisation de la feuille de route gouvernementale 2025et despropositions en vue de renforcer le partenariat Etat Secteur Privé pour faire du secteur privé le véritable moteur de l’économie sont faites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici