Autobiographie et vérité

0
15

Grétah Waklatsi, togolaise dans la quarantaine a présenté samedi à Lomé son premier livre ‘l’enfant qui ne vient pas, naître togolaise’. Un récit autobiographique- accouché sur une centaine de pages- dans lequel l’auteur relate sa vie d’enfance, de jeunesse, son parcours en Europe et sa situation de femme ‘stérile’.

Le courage de l’auteur d’exposer son intimité, sa vie privée sur la place publique non pas pour plaire à quelqu’un, ni pour faire du mal vise simplement à redonner espoir à ces nombreuses femmes qui, se trouveraient dans sa situation actuelle de femme ‘stérile’ ajouté aux actes de rejet et de discrimination dont elles pourraient faire objet dans la société, à avoir le courage, de reconnaitre leur situation et vivre paisiblement.

img_20180106_171122_1_.jpgL’ouvrage se révèle ainsi comme un guide, pour la société du 21e siècle à accepter ces cas isolés de femmes ou hommes incapables de donner un enfant pour une raison donnée.

‘C’est un livre qui parle de moi, de mon enfance, de ma relation avec ma famille, bref de ma vie. Ce livre est adressé à tout le monde, aux femmes qui n’arrivent pas à faire d’enfants, et aux femmes qui font des enfants qui ne s’en occupent pas et à toute la jeunesse togolaise’, explique l’écrivaine.

‘…, accouché ce livre est une forme de thérapie pour moi afin de me libérer de mes angoisses existentielles… C’est aussi une expression de mes actions humanitaires réalisées à travers mon ONG et de mon vécu en tant que femme togolaise. En effet, la problématique de l’enfant est double au sein de nos communautés’, souligne-t-elle.

Il s’agit pour dame Waklatsi de restaurer par cette ouvrage la valeur de la femme avec ou sans enfant. Le bien le plus précieux est la vie, la vie d’une personne, la vie d’un enfant…

‘J’ai surtout envie de dire aux femmes qui vivent la même situation, que ne pas avoir d’enfants ne fait pas de nous des ratés, c’est pas une fin en soi. On peut vivre sans enfants et accomplir de grandes choses’, lance-t-elle lors de la présentation.

Faire paraître cet ouvrage, n’est qu’une nouvelle étape du combat dont elle a engagé au sein de son ONG 123 Togo.

Le livre est vendu au Togo à la librairie bon Pasteur et à la bibliothèque publique 1.2.3.TOGO situé à Tokoin Cébévito.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici