Bon déroulement du double scrutin du 29 avril : Le Parti UNIR rend grâce à Dieu à travers des offices religieux organisés sur toute l’étendue du territoire

0
298

Le parti au pouvoir Union pour la République (UNIR) au Togo a sollicité des offices religieux à travers le pays pour rendre grâce à Dieu, après le bon déroulement du double scrutin qui s’est tenu le 29 avril 2024. Ces élections, considérées comme cruciales pour la stabilité politique du pays, ont été marquées par une participation massive de la population. Que ce soit durant les deux semaines de la campagne électorale où le jour du déroulement du vote, le comportement des togolais a été exemplaire, montrant une certaine maturité et une volonté de vivre ensemble malgré les divergences au plan politique.

Après deux semaines de campagne électorale et de préparatifs, le Togo a organisé à la fois des élections législatives et régionales le même jour, dans un souci d’efficacité et de rationalisation des ressources. Ces scrutins ont été observés de près par la communauté internationale, désireuse d’accompagner les pays de la sous-région et de l’Afrique entière à asseoir une démocratie participative.

L’UNIR, parti au pouvoir dirigé par le président actuel, pourrait remporter une majorité confortable tant à l’Assemblée nationale qu’au niveau des conseillers régionaux, si les tendances actuelles venaient à être confirmées par la CENI,  et la Cour Constitutionnelle pour ce qui est des députés , et   la Cour suprême en ce qui concerne les régionales.

Cependant, au-delà des aspects politiques, UNIR a exprimé sa gratitude envers Dieu pour le déroulement pacifique et ordonné de ces élections. Dans un pays où les tensions politiques ont par le passé dégénéré en violences, le bon déroulement de ce scrutin revêt une importance capitale pour la consolidation de la démocratie et la préservation de la paix sociale.

C’est dans cette optique que le parti a sollicité des offices religieux, prières musulmanes et messes catholiques et cultes protestantes   dans tout le pays afin de remercier Dieu pour sa bienveillance et sa protection pendant cette période électorale.

Cette initiative du parti UNIR est, aux yeux de nombreux observateurs, comme un geste de réconciliation et d’unité nationale.

 En invitant les citoyens togolais à se rassembler autour de valeurs communes telles que la foi et la reconnaissance envers Dieu, le parti au pouvoir espère consolider le climat de confiance et d’apaisement qui s’est instauré à l’issue de ces élections.

Alors que le Togo se tourne vers l’avenir dans un contexte d’une nouvelle constitution qui le fait basculer dans une Vème république, les défis restent nombreux en matière de développement économique, de justice sociale et de consolidation démocratique. Cependant, les résultats du double scrutin du 29 avril 2024 devraient ouvrir la voie à un dialogue renforcé entre les différentes forces politiques du pays, offrant ainsi des perspectives encourageantes pour l’avenir de la nation togolaise.