Congrès Mondial des Chercheurs/Experts Francophones 2023 : L’universitaire et la société au centre des échanges à Lomé

0
316

L’Académie Africaine de Recherches et d’Etudes Francophones (ACAREF) en collaboration avec ses partenaires universitaires d’Afrique, d’Europe et de l’Amérique du nord (Canada) organise depuis ce vendredi 17 novembre 2023 à la Lomé , la première phase de la 3ème édition du Congrès Mondial des Chercheurs/Experts Francophones (CMCEF 2023).

Placé sous le thème « l’université/taire et la société aujourd’hui : quelles influences mutuelles?quels impacts? » , ce congrès se tient en itinérance dans trois villes de l’Afrique de l’ouest Lomé-Cotonou-Parakou.

Il est question d’échanges d’expériences et de mutualisation des compétences en vue d’impacter davantage les humanités francophones. Ce congrès se propose donc d’interroger l’université/l’universitaire (notamment les domaines des Lettres, Langues et les Sciences sociales /humaines) sur ses relations avec la société et de se faire l’écho des avancées de la recherche francophone et ses réels impacts pour la société.

Les participants vont également aborder la délicate question de l’utilité pratique de la formation des étudiants aussi dans les branches dites des « Lettres, Langues et Sciences Sociales / humaines ».

« Nous voulons établir un pont entre l’universitaire et la société quoi que l’universitaire n’est pas en dehors de la société.Nous voulons savoir quel est l’impact de l’universitaire sur la société, comment l’universitaire arrive à influencer sa société pour des changements notables et  comment l’universitaire peut impulser à sa société de nouvelles perspectives.Durant ces quelques jours, nous voulons vraiment réfléchir à ce que l’universitaire peut apporter de positif parce que en si votre science n’ajoute rien à l’humanité, elle n’est pas une science », a affirmé : Amara COULIBALY, Enseignant-Chercheur,Maître-assistant au Département de Lettres Modernes à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Allant dans le même sens, Koffi Ganyo AGBEFLE, coordonnateur de l’ACAREF bureau Afrique a précisé que  » c’est un rendez-vous des universitaires mais aussi des experts de la société civile en général pour parler des relations entre l’université et la société.En quoi l’université et les recherches universitaires impactent nos sociétés.Nous avons senti qu’il y a une rupture entre la recherche universitaire scientifique et la réalité au sein de nos sociétés, c’est pour cela que nous nous sentons interpeller par rapport à ce sujet ».

Par ailleurs, le coordonnateur de l’ACAREF a donné les raisons qui justifient le choix de trois villes pour abriter cette rencontre.

« Nous avons l’habitude de rester dans un même cadre , la 1ere édition c’était à l’université de Lagos à Accra, la 2ème édition c’était à l’université de Parakou et cette fois ci nous nous  sommes dits que c’est une bonne occasion pour le chercheur de quitter un peu le monde universitaire. Au lieu qu’on soit dans les 4 murs d’une université, le trajet entre Lomé-Cotonou-Cotonou sera un moment de nous frotter avec la société, les gens qui sont à la frontière, ceux qui vendent, les ambulants, les conducteurs. Ce trajet nous permettra de nous plonger dans les réalités », a expliqué Koffi Ganyo AGBEFLE.

La rencontre prend fin le 24 novembre prochain.

Réseau de promotion des recherches francophones , l’ACAREF est une structure de mutualisation et de coopération entre enseignants, enseignants chercheurs, chercheurs et experts dans une perspective pluri/transdisciplinaire. L’ACAREF est née de la synthèse des rencontres qui ont eu lieu entre chercheurs de différentes spécialités et de différentes nationalités au cours des années 2015-2018 à l’Université de Legon, Accra, au Ghana, à l’initiative du Laboratoire DELLA.

L’ACAREF agit comme une force de changement et de progrès par sa contribution intellectuelle, culturelle et scientifique à l’épanouissement de la société. Elle exerce ses activités dans tous les champs du savoir en rapport avec les langues et les cultures, et rayonne en rassemblant des travaux de chercheurs et d’experts qu’elle partage et diffuse de par le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici