Émergence :  Au Togo, le ministère du Développement à la base pose des bases solides

0
260

Le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes a été mis en marche avec des attributions claires. Il fait ses preuves.

Depuis 2008, année de sa création, le ministère a pour mission de mettre en œuvre des actions destinées à répondre aux besoins fondamentaux des populations les plus pauvres du Togo, tant en milieu rural que dans les zones urbaines et périurbaines.

Un pari réussi

Ce puissant bras gouvernemental occupe aujourd’hui une place importante dans l’édification d’une société plus équitable et prospère. Il soutient les initiatives locales, renforce les capacités des jeunes et favorise l’inclusion sociale et l’amélioration des activités économiques.

En mettant l’accent sur le secteur des Micros, petites et moyennes entreprises (MPME), le ministère offre un accompagnement stratégique aux entrepreneurs émergents. Il crée des emplois durables et temporaires, soutient l’éducation et la santé des citoyens.

Par ailleurs, il protège la jeunesse, avec des programmes de formation et de sensibilisation visant à l’éduquer sur des questions cruciales telles que la citoyenneté, le savoir-vivre, les droits de l’homme et la sensibilisation aux enjeux sociaux.

Ses réalisations au premier semestre de 2022

Un bilan a été dressé, prenant en compte les 6 premiers mois de l’année 2022. Il en est ressorti que de janvier à juin, une somme dépassant le milliard de francs CFA a été mobilisée pour soutenir les jeunes entrepreneurs du pays.

La création de 1 459 Très petites et moyennes entreprises (TMPE) a été réalisée, engendrant plus de 50 000 emplois, dont 7 219 emplois durables et 43 793 emplois temporaires.

Le programme des cantines scolaires a contribué au bien-être de 127 000 élèves du préscolaire et du primaire de l’enseignement public. Ils ont eu régulièrement des repas chauds.

L’effort d’accessibilité aux services sociaux de base s’est manifesté par la construction de 36 unités d’infrastructures socio-communautaires et économiques (unités de soins périphériques, bâtiments scolaires, marchés, etc.).

En ce qui concerne l’accompagnement de la jeunesse, près de 130 000 jeunes filles et garçons ont bénéficié de formations et de sensibilisations, les sujets abordés comprenaient des notions liées à la citoyenneté, aux droits de l’homme et à la sensibilisation aux fléaux sociaux.

Le ministère du Développement à la base émerge au Togo comme un acteur clé dans la réalisation d’une croissance inclusive, durable et équilibrée.