Faure à la rencontre des bénéficiaires du Fonds Tinga 

0
305

Le chef de l’Etat Faure  Gnassingbé a échangé,  le jeudi 20 avril 2023 à Pagouda, avec les bénéficiaires du Fonds Tinga de la région de la Kara, dédié à l’électrification rurale à base de kits solaires.

Cette rencontre a permis au chef de l’Etat de noter avec satisfaction les impacts de ce projet novateur sur les conditions de vie des populations et dans les secteurs sociaux de la région de la Kara.

Le Président de la République a suivi avec attention les témoignages des bénéficiaires relatifs à l’impact du projet sur leurs activités et l’éducation de leurs enfants.

« Je remercie sincèrement le chef de l’Etat. Avec l’électricité que j’ai pu obtenir à partir du Fonds Tinga mes revenus se sont accrus et j’arrive à subvenir aux besoins de mes enfants notamment les frais de scolarité » a reconnu Ama Sirou, une bénéficiaire.

Les populations de la région ont témoigné leur reconnaissance au chef de l’Etat pour sa politique de proximité et de développement rural à travers des initiatives innovantes comme le Fonds Tinga.

Le Président de la République a félicité les populations pour avoir contribué au succès du projet. Il les a appelées à la vigilance face aux menaces sécuritaires auxquelles les pays sont confrontés et à la consolidation de la paix, le socle de tout projet de développement.

« Tout ce que nous faisons aujourd’hui peut être remis en cause. Nous subissons des menaces sécuritaires dans la sous-région. Je vous invite à être extrêmement vigilants, car nul n’est à l’abri du terrorisme. Nous sommes tous concernés par cette situation. Nous devons préserver la paix et la sécurité dans notre pays » a déclaré le chef de l’Etat.

Le Fonds Tinga a été lancé le 1er avril 2022 pour le compte des régions de la Kara et des Savanes.

La ministre déléguée auprès du Président de la République, chargée de l’Énergie et des Mines, Madame Mawunyo Mila Aziable, a fourni d’amples explications sur les objectifs du projet, et présenté les résultats déjà obtenus et les perspectives.

L’initiative se veut un mécanisme de facilitation de l’accès à l’électricité aux populations à faibles revenus contre le paiement d’un montant initial de 1000 FCFA avec la possibilité de solder le reste du montant dû sur une période allant de quatre (4) ans pour les populations les mieux loties et à dix (10) ans pour les populations les plus vulnérables.

Déjà 100 000 personnes sont bénéficiaires du projet dans les régions de la Kara et des Savanes.

Ce programme vient renforcer d’autres stratégies mises en place par le chef de l’Etat pour assurer un accès facile à l’électricité aux populations rurales, notamment l’initiative présidentielle, Cizo, d’électrification rurale par kits solaires individuels.

Notons qu’à l’horizon 2030, le Togo ambitionne de rendre accessible l’énergie à toute sa population et de relever à 50% la part du renouvelable dans son bouquet énergétique.

                                

COMMUNIQUE DE PRESSE 

———————————–

LANCEMENT  OFFICIEL DU FONDS TINGA ET DUPROJET DES 50 000 LAMPADAIRES SOLAIRES RURAUX

Ce 20avril 2023, le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE s’est rendu à Pagouda dans la préfecture de la Binah où il a échangé avec les bénéficiaires du Fonds TINGA de la région de la Kara. La rencontre a permis aux bénéficiaires de témoigner leur reconnaissance pour l’impact de ce projet dans leur quotidien, que ce soit pour l’éducation et l’instruction de leurs enfants apprenants, en leur apportant de la lumière pour leurs études ou pour eux-mêmes en termes de confort de vie accru ou d’augmentation de revenu grâce à de nouvelles activités économiques que l’accès à l’électricité à prix réduit leur permet désormais de lancer et exercer.

De plus, cette session d’échange a permis de recueillir leurs préoccupations afin de faire de TINGA un succès sur toute l’étendue du territoire togolais.

Le Fonds Tinga permet aux usagers éligibles, grâce à des subventions remboursables, d’avoir accès à l’électricité contre le paiement d’un montant initial de 1000 Fcfa avec la possibilité de solder le reste du montant dû sur une période allant de quatre (4) ans pour les populations les mieux lotis et à dix (10) ans pour les populations les plus vulnérables. Le Fonds étant dans la vision d’accès universel du Gouvernement horizon 2030, les nouvelles installations durant cette période, bénéficieront des offres du Fonds Tinga.

A d’ici 2030, le gouvernement espère faciliter le branchement de 1 200 000 ménages sur l’ensemble du territoire.

Pour être bénéficiaire du Fonds Tinga, il faut juste être dans les 60 m autour du dernier poteau de la CEET et payer le ticket d’entrée qui est de 1 000 F CFA.

Le Président de la République, a ensuite procédé au lancement du projet de fourniture, d’installation et de maintenance de 50 000 lampadaires solaires, à Kadjanga dans la préfecture de la Binah.

Le projet de fourniture, d’installation et de maintenance de 50 000 lampadaires solaires au Togo est un projet porté par la République Togolaise conformément à sa feuille de route gouvernementale, qui vise le déploiement de 50 000 lampadaires solaires (modèle ISSL+) prioritairement dans les zones électrifiées par kits solaires au Togo. Le projet est financé par une convention de prêt de quarante millions (40 000 000) d’euros avec la République française et réalisée par l’entreprise française Sunna Design. Plus spécifiquement, le projet vise l’éclairage des zones frontalières, l’éclairage des localités électrifiées par kits solaires et l’éclairage des infrastructures sociales non éclairées. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large du Ministère en Charge de l’Energie, le Programme Electrification Public solaire Rural (PEP’S Rural).

Le projet couvre l’ensemble du territoire togolais et concerne 4599 localités réparties dans les différentes régions avec un focus sur la région des savanes compte tenu de l’urgence sécuritaire de la zone. Au total plus de 15 000 lampadaires solaires ont été installés à ce jour, dans les préfectures de la Binah, de l’Oti, Oti Sud, Tone, Kpendjal Ouest et Tandjouaré. Les lampadaires sont tout-en-un avec les caractéristiques suivantes : panneau de 50 Wc, lampe LED de 10 W, mât de 6 m avec batterie à NiMH hydrure métallique de nickel, ce qui facilite le déploiement à grande échelle. La date prévisionnelle de fin du projet est Mars 2024. Toutefois, il faut relever l’aspect innovateur du projet qui prévoit une maintenance et garantie des installations sur 12 ans par Sunna Design.

Fait à Lomé, le 20 avril 2023

 La Cellule de Communication du MDEM

Avec www.presidence.gouv.tg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici