FIL-Lomé et SICOBE-Lomé : C’est parti pour 18 jours de rendez-vous d’affaires

0
385

Ouvert le 18 novembre 2016, les activités de la 13e foire internationale de Lomé(FIL) ont été officiellement lancées le lundi 21 novembre 2016.

« La promotion de l’agro-industrie, gage de développement économique », c’est le thème autour duquel, les opérateurs économiques venus des quatre coins du monde sont appelés à discuter, afin de permettre d’en savoir plus sur les pratiques et les expériences en cours dans leurs différents pays, notamment en ce qui concerne les politiques, les techniques de production, de conservation et de transformation des produits agricoles, le système moderne de commercialisation pour le grand bien de ce secteur et naturellement de celui des populations.

ffff.jpg C’est la ministre du Commerce, Bernadette Legzim-Balouki qui a au nom du premier ministre et en présence de ce dernier, lancé officiellement les activités.

Couplée du Salon International des Cosmétiques et de la Beauté de Lomé (SICOBE-LOME), la FIL a pour invité d’honneur de cette année , la République d’Arabe d’Egypte. Plusieurs opérateurs économiques de ce pays, une trentaine environ participe à la foire. Et pour la ministre, cette participation témoigne de l’accroissement sans cesse des liens d’amitié et de coopération entre le Togo et l’Egypte, et vient allonger la liste des différents échanges qui s’effectuent entre les deux pays dont la dernière en date est le séjour à Lomé d’une mission égyptienne dans le domaine des transports maritimes, missions couronnée par la signature de plusieurs accords visant l’établissement des liaisons maritimes entre les deux pays. Elle a ensuite émis le vœu que cette participation égyptienne se concrétise par l’établissement de nombreux partenariats d’affaires entre les opérateurs économiques des pays participants et qu’elle constitue pour l’Egypte une porte d’entrée en Afrique de l’Ouest avec laquelle elle a très peu de relations d’affaires.

Sachant que l’agriculture constitue le secteur de l’économie de la majorité des pays d’Afrique du fait qu’elle occupe une bonne partie des populations et qu’elle participe pour une grande partie à la production nationale, Madame Balouki , s’est félicité du choix du thème, car , cela vient appuyer la volonté du gouvernement togolais à faire véritablement de ce secteur le levier de l’économie nationale à travers l’implantation dans un futur très proche, des agropoles dans les différentes régions économiques.

Par ailleurs, pour la ministre, face aux conséquences désastreuses de la mauvaise utilisation des produits cosmétiques sur la peau et la santé des utilisateurs, le SICOBE-LOME vient à point nommé. Puisque, c’est aussi une plate forme de discussions et d’échanges entre producteurs, distributeurs et utilisateurs des produits cosmétiques en vue de leur bonne utilisation pour le mieux être de la peau et de la santé en général.

aaaa.jpg Pour l’ambassadeur de l’Egypte au Togo, M. Karim Shérif, c’est un grand honneur pour son pays de participer à cette 13ème foire et d’être aussi le pays invité d’honneur.

« Les relations entre notre pays et le Togo ne feront que s’agrandir », a-t-il précisé. Car le Togo a été toujours là pour l’Egypte .

Il s’est dit convaincu que les deux pays sortiront gagnants de cette coopération économique qui les unis et qu’ils profiteront des acquis et des expériences de chacun au cours de cette foire.

ddddddg.jpgJohnson Kuéku Banka, Directeur du Centre Togolais des Expositions et Foire(CETEF), s’est pour sa part, félicité de la tenue effective de ce grand évènement et de la confiance placée au Togo. Ceci n’ a été possible que grâce aux efforts fourni de part et d’autres et surtout, la grande mobilisation de l’Egypte.
Déroulant le programme des activités, le DG a laissé entendre qu’un espace thématique de plusieurs stands à l’instar de ceux occupés par le Ministre chargé de l’Agriculture est mis en place.

Outre l’espace d’exposition qui s’étale sur 250 mètres carrés, il sera organisé pour le SICOBE –LOME ,cinq panels de discussion portant sur l’utilisation de produits cosmétiques , les méthodes réparatrices , les meilleures pratiques de soins du corps, l’utilisation des produits locaux pour une meilleure santé corporelle. Kuéku-Banka, a invité toutes la population et les exposants à profiter des différentes activités qui meubleront la foire car « c’est aussi un moment de rencontres, de partages d’expériences, du donner et du recevoir ».

« Nous, nous engagerons à offrir encore une fois à nos exposants et visiteurs un bon moment de partage de visibilité et de joie afin qu’ils puissent se préparer à entrer avec ferveur dans la nouvelle année 2017 » a lancé le DG.

Pour ces tous premiers jours, ce sont 880 exposants inscrits sur 17977mètres carrés venant de 20 pays qui ont déjà amorcé leurs activités de promotion.

Le CETEF espère plus et attend environ 300 000 visiteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici