Il n’y aura pas de référendum au Togo, rassure Jean-Pierre Fabre

0
279

Pas étonnant cette position du chef de l’ANC (Opposition) même si tous les signaux montrent le contraire.

A Unir, parti au pouvoir, seul le référendum semble être la solution de sortie de crise. Position clairement affichée par le chef de l’Etat dans son adresse à la nation le 3 janvier dernier même si le mot référendum n’a pas été explicitement prononcé.

Mais l’opposition se rassure au regard des mobilisations hebdomadaires de la population être en position de force pour empêcher voir retarder la tenue de cette élection afin de donner plutôt suite aux revendications du peuple dans un cadre plus formel, le dialogue.

‘Nous voulons les dégager et ils ne veulent pas, c’est une attitude normale. On verra s’ils vont organiser leur référendum. Nous ferons en sorte qu’il n’y ait pas de référendum. Ce pouvoir ne pas siffler la fin de ce que l’opposition a commencé’, déclare-t-il samedi dernier à la plage, devant ses militants.

L’organisation d’un référendum est une disposition constitutionnelle et non une invention d’un parti politique, ni d’un régime en place. Le vote des 2/3 d’un récent projet de loi de révision constitutionnelle envoyé à l’assemblée nationale par le gouvernement ouvre clairement la voie à cette option que seul selon l’art 144 de la constitution , le président de la République peut appelé.

L’opposition et le parti au pouvoir, doivent plutôt œuvrer pour l’intérêt général et décider au plus de la bonne conduite à tenir au lieu de continuer par entretenir cette crise qui a trop duré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici