Le Togo à l’heure de l’évaluation de base de gestion nationale des armes et munitions

0
62

Une réunion sur l’évaluation nationale de base de la Gestion des Armes et des Munitions (GAM) de la République togolaise a eu lieu à Lomé du 30 novembre au 03 décembre 2021.

 La rencontre qui  est une initiative de la Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre (CNPAL) a reçu le soutien   de l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR). Elle a réuni, des experts venus des Nations-Unies, de la CEDEAO ainsi que des hauts gradés de l’armée togolaise et des représentants des services de sécurité concernés.

Au centre des travaux, il y a eu entre autres, des présentations nationales sur le cadre, la stratégie et le plan d’action existant de la GAM, l’examen des priorités, besoins, vulnérabilités et défis de la GAM, les présentations nationales sur l’assistance internationale.

Par ailleurs, il y a eu l’examen du cadre d’assistance de la gestion des armes et des munitions, les leçons  et partage d’expériences ainsi que l’identification des domaines qui requièrent plus d’assistance.

Selon Mohamed Coulibaly, Chercheur à l’Institut des Nations-Unies pour la Recherche sur le Désarmement (UNIDIR), l’évaluation de base va leur permettre d’avoir un point de référence et des recommandations pour une feuille de route pour le Togo.

« C’est est un pays qui considère que la question de contrôle des Armes légères de petits calibres est très importante, pour la paix et la sécurité non seulement dans sa juridiction mais également dans la sous-région », a fait savoir Mohamed Coulibaly.

Au terme des travaux de cette rencontre, la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres a déterminé un plan national d’actions avec la participation de l’ensemble des parties prenantes, pour faire face aux nombreux défis liés à la prolifération des armes légères et de petits calibres. L’évaluation fait partie d’un programme de recherche de l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR) soutenu par le gouvernement d’Allemagne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici