L’Etat à l’avant-garde de la prévention des conflits au Togo

0
91

Les violentes manifestations organisées ces derniers mois dans certaines villes du Togo font planer des menaces, sur la paix et la cohésion nationale, a alerté mardi le ministre la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane à l’ouverture d’une rencontre consacrée à la ‘prévention des conflits’.

Le gouvernement veut prévenir tout éclatement de ‘conflits sociaux’ dans le pays et prendre des mesures idoines en amont pour devancer les évènements.

L’initiative de la rencontre de ce jour, qui regroupe les acteurs politiques, société civile et forces de sécurité, de défense vise notamment à ‘prévenir l’occurrence des conflits et combattre efficacement la criminalité afin de préserver la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national’.

Concrètement, elle vise à informer les participants sur les causes et risques d’éventuels conflits et les moyens de les prévenir, sensibiliser et former les personnels des forces de défense et de sécurité sur leur rôle dans la prévention des conflits.

Pour le col Yark Damehane, l’Etat a l’obligation de jouer son rôle à travers l’appareil sécuritaire mais aussi à travers l’ensemble des différents acteurs de la société qu’ils soient politiques ou non. Et c’est toute la philosophie de l’organisation de la rencontre de ce jour.

‘C’est aussi la raison de cette rencontre d’échanges par laquelle l’Etat entend jouer sa partition et vous invite à jouer la vôtre afin de prévenir les conflits dans notre pays et préserver la paix sans laquelle aucun développement harmonieux n’est possible’, a indiqué Col Yark Damehane.

Il a convié les participants à ‘saisir l’occasion qu’offre les échanges pour repartir sur de nouvelles bases pétries de confiance pour épargner les différentes communautés de la spirale des conflits sociocommunautaires’.

A l’issue de vos travaux, que nous voulons francs et participatifs, les différents acteurs que vous êtes pourrez avoir une idée claire des responsabilités qui incombent à chacun dans le combat quotidien pour la prévention des conflits et de la criminalité dans notre pays’, a ajouté le Col Yark.

Enfin, le patron de la sécurité a exhorté les participants à des échanges emprunts de ‘sérieux et d’objectivité’ afin de faire un saut quantitatif et qualitatif dans la consolidation de la paix et de la démocratie au Togo.

Les échanges porteront sur diverses thématiques comme la prévention des conflits, un enjeu majeur pour la préservation de la paix et de la stabilité dans notre pays, rôle et responsabilité des forces de l’ordre et des différents acteurs politiques et sociaux, la contribution des forces de l’ordre à la prévention des conflits…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici