Lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent : Clap de fin de la rencontre de Lomé  

0
112

Les rideaux sont tombés levendredi  20 janvier 2023, sur la Conférence parlementaire de haut niveau dédiée aux échanges liés à la lutte contre le terrorisme et la prévention de l’extrémisme violent, l’engagement des jeunes et de la société civile en Afrique.

La Présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan, a présidé la cérémonie de clôture de ces intenses travaux de réflexion et de discussions des parlementaires dans la recherche d’instruments propices pour résoudre l’équation du terrorisme et prévenir l’extrémisme violent en Afrique.

A cette occasion, elle a invité toutes les parties prenantes à garder la synergie d’action manifestée à cette rencontre et surtout à œuvrer inlassablement à la mise en œuvre des recommandations faites au cours de ces assises afin d’endiguer le plutôt que possible le terrorisme et l’extrémisme violent qui menacent le continent.

Durant les deux jours de travaux, des observations et surtout des recommandations pertinentes et cohérentes ont été faites à l’endroit des parlementaires et des gouvernements.  Il s’agit notamment de la rupture des frontières séparant les pays, le déploiement des ressources financières par chaque Etat sur le plan national, l’adoption des lois prenant en compte les aspirations de la jeunesse, le renforcement de la législation en matière de lutte contre le terrorisme, la création d’emplois aux jeunes surtout en milieu rural, l’instauration d’un climat de confiance entre les jeunes et les forces armées, la mise en commun des ressources financières au niveau sous-régional et régional, la mise sur pied d’un groupe de travail de suivi desdites recommandations et leur suivi- évaluation.

En marge de cette conférence de haut niveau, le groupe de travail parlementaire mis en place en 2022 à Doha a tenu sa toute première réunion. Aussi, un plan de travail a été convenu avec les parlements qui ont avancé dans la définition claire des stratégies de lutte contre le Terrorisme et des modalités de fonctionnement et d’opérationnalisation du groupe de travail.Tous les états africains sont encouragés à adopter les recommandations de Lomé pour une lutte plus concertée contre le terrorisme qui arrache la vie chaque jour à des populations dans la région du sahel.

Pour rappel, cette conférence de haut niveau abritée par la capitale togolaise fait suite à la rencontre de Doha au Qatar sur « comprendre la menace terroriste en Afrique, nouveaux défis et mesures nécessaires, tenue en mars 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici