Lutte contre l’insécurité : Faure rassure les populations des savanes

0
309

Le chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé a échangé le dimanche 21 janvier 2024 à Cinkassé et à Mandouri, avec les forces vives de la préfecture de Cinkassé et du Grand Kpendjal dans la région des Savanes.

Les forces vives de ces localités ont d’abord présenté, par la voix de leurs porte-paroles, leurs vœux de santé, de bonheur et de paix au chef de l’État.

Elles lui ont témoigné par la même occasion, leur gratitude pour sa politique de développement et de protection des citoyens de la région marquée notamment par la mise en place du Programme d’urgence de la région des Savanes (PURS), l’opération Koundjouaré ainsi que de nombreuses réalisations dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’énergie et de la cohésion sociale.

Elles ont par ailleurs saisi l’occasion pour renouveler leur adhésion totale à la politique de paix, de grands travaux et de diplomatie active du chef de l’État.

En réponse, le Président de la République a d’abord félicité les forces vives de la région pour leur mobilisation remarquable et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Il a ensuite présenté sa compassion à toute la population de la région des Savanes victimes des actes terroristes. Il a réaffirmé à cet égard, sa détermination à assurer la protection de tous les citoyens de la région, particulièrement ceux des préfectures de Cinkassé, Kpendjal et Kpendjal-ouest qui font face à des attaques terroristes.

 « Si Mandouri n’est pas en paix, le Togo n’est pas en paix, si Cinkassé n’est pas en paix, le Togo n’est pas en paix. Nous ferons tout pour vous protéger » a-t-il déclaré.

Le Président Faure Gnassingbé a salué la bravoure et le professionnalisme des Forces de défense et de sécurité (FDS) déployées dans la région dans le cadre de l’opération Koundjouaré. Pour mener à bien cette lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent qui sévissent dans la sous-région et au Sahel, le chef de l’État a invité les populations à une vigilance accrue, à resserrer les liens autour des stratégies de sécurisation, à contribuer davantage à la promotion de la culture de la paix et au renforcement de la cohésion dans la région.

« Ne dormez pas sur vos lauriers. Continuez d’être vigilants, continuez d’aider les Forces de défenses et de sécurité ainsi que les autorités administratives et politiques, car c’est ensemble que nous allons préserver la paix et la sécurité dans les Savanes » a conseillé le chef de l’État.

Le Président de la République a réaffirmé son engagement à renforcer la résilience des populations à travers la poursuite des projets à fort impact économique et social.

« Que ce soit dans les domaines des pistes rurales, de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, des infrastructures et bien d’autres, des efforts se poursuivront pour accélérer la mise en œuvre des projets et programmes socioéconomiques. Ces mécanismes contribueront à préserver la sécurité et à lutter contre le terrorisme », a indiqué le chef de l’État.

Tous ces engagements du Président de la République traduisent sa détermination à promouvoir un développement socio-économique intégral et, à assurer la sécurité des biens et des personnes sur toute l’étendue du territoire.