Togo/ Création d’entreprises et investissements :            Pourquoi des enregistrements records

0
934

Avec la politique d’amélioration du climat des affaires entreprise depuis plus d’une décennie, les créations d’entreprises et les investissements étrangers connaissent des records. Les années 2021 et 2022 ont respectivement vu 13 770 et 13 835 créations formelles d’entreprises sur le territoire ; le pays a enregistré 191 milliards et 352,5 milliards de francs CFA d’Investissements directs étrangers (IDE) en 2019 et 2020.

Lomé a longtemps concentré une importante part des activités économiques, surtout celles liées aux secteurs secondaire et tertiaire. La volonté des pouvoirs publics est désormais de favoriser l’implantation des unités économiques dans les autres régions administratives.

Des moyens mis en place

Des avantages fiscaux et des allègements de procédures administratives font partie des mesures incitatives destinées aux entrepreneurs à cet effet.

A l’issue de sa campagne de collecte de données sur les unités économiques présentes dans le pays, menée du 27 novembre 2021 au 23 mars 2022, l’Office togolais des recettes (OTR) a compté 65 958 unités sur le territoire, outre le Grand Lomé. 69,4% de ces entreprises opèrent dans le secteur tertiaire, 30,5% dans le secteur secondaire et 0,2% dans le primaire.

Pour ce qui est de la forme juridique des entités, les structures étatiques sont au nombre de 5 078, tandis que 58 408 sont des sociétés et entreprises unipersonnelles. Les associations, ONG, organisations internationales, mutuelles & projets sont au nombre de 796 entités.

La région des Plateaux en tête du classement

C’est dans cette région qu’on dénombre plus d’unités économiques : 18 646 au total, soit 28,3% de l’ensemble des unités répertoriées. La région maritime occupe le deuxième rang avec 13 280 entreprises.

Les régions des Savanes, de la Kara et Centrale quant à elles, comptent respectivement 12 279 ; 9 744 et 10 093 unités. Pour finir, 1 914 unités ont été recensées seulement dans la commune d’Agoè-Nyivé 6.

Cette dynamique de créations d’entreprises est loin de connaître un recul, puisque les mois de janvier et février 2023 connaissent déjà respectivement 1 636 et 1 420 naissances d’entreprises, selon les données du Centre de formalités des entreprises (CFE).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici