Togo : le CIP-Uemoa encourage un ‘Dialogue fécond et constructif’

0
130

Le président Faure Gnassingbé a reçu vendredi une délégation du Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CIP-Uemoa).

Conduite par le vice-président de l’institution Jacob Ouédraogo, la mission arrivée à Lomé en début de semaine, a multiplié les rencontres avec les acteurs politiques (pouvoir et opposition), les groupes parlementaires à l’assemblée nationale, les institutions internationales et régionales au Togo.

Il a déclaré à la fin de son audience avec M. Gnassingbé, que la sortie de la crise togolaise passe par ‘un dialogue fécond et constructif.

Déjà lundi, à l’issu des rencontres avec les groupes parlementaires à l’assemblée nationale, M. Ouédraogo avait souhaité une évolution des positions pour mettre fin à la crise que traverse le pays.

‘Dialogue sincère’, a conseillé il y a quelques jours Michaël Jean, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie.

La France et le Département des Etats-Unis ont appelé respectivement à un ‘dialogue immédiat’ et ‘un dialogue sans préalables’ sans oublier la sortie du président ivoirien exhortant à une négociation.

Espérant que tous ces appels trouveront échos favorables chez les acteurs politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici