UFC plaide pour l’aboutissement du dialogue

0
21

Plus d’une semaine après l’annonce des mesures d’apaisement par le gouvernement, l’Union des Forces de Changement (UFC, Opposition) vient de réagir. Le parti de Gilchrist Olympio, indique avoir pris ‘acte’ des mesures d’apaisement prises par le gouvernement dans l’optique de dénouer la crise que traverse le Togo depuis quelques mois.

‘L’UFC exhorte le gouvernement et les acteurs politiques à vite amorcer ce dialogue inclusif constructif et dans l’intérêt supérieur de la nation’, souligne un communiqué du parti.

En effet par communiqué en date du 06 novembre 2017, le gouvernement a annoncé entre autres mesures, la prise des dispositions nécessaires pour l’ouverture à Lomé d’un dialogue avec l’ensemble de la clase politique togolaise, la remise en liberté de 42 personnes interpellées, jugées et condamnées par diverses juridictions dans le compte des récentes manifestations, la restitution des motocyclistes saisies à Lomé lors de la manifestations du 07 septembre 2017 entre autres

Cependant, l’UFC condamne la violence sous toutes ses formes d’où qu’elle vienne et présente ‘ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés’.

L’Union des Forces du Changement lance un appel à toute la classe politique à toujours privilégier l’intérêt supérieur e la nation togolaise, l’apaisement et à éviter de trop tirer sur la corde.

En ce qui concerne le dialogue annoncé à Lomé, le parti au couleur jaune, souhaite qu’il aboutisse à des résultats concrets pour l’essor politique, social et économique de notre pays,

Enfin le parti demeure rassurer de ce que tous les acteurs puissent faire preuve de responsabilité ‘pour éviter l’irréparable à notre cher pays’.
.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici