Brouille entre Abidjan et Bamako: Le Togo sollicité  pour  la médiation

0
362

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey  était  lundi  dernier  à Bamako au Mali où il a été reçu par le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta. C’est la seconde fois  en dix jours que le chef de la diplomatie togolaise effectue  le déplacement en terre  malienne.

 Mais la visite de Robert Dussey le lundi 18 juillet 2022 reste dans le cadre  de la recherche de solution entre Abidjan et   Bamako.  Le Togo va tenter de jouer au  médiateur afin  de faire libérer  les 49  militaires ivoiriens arrêtés récemment par les autotités Maliennes.

L’on se rappelle que depuis le dimanche 10 juillet dernier quarante-neuf soldats ivoiriens  sont retenus au Mali.  Le contingent a été arrêté sur le tarmac de l’aéroport de Bamako, et les militaires  qui le composait ont été assimilés à des mercenaires par les autorités maliennes.

Ces soldats appartiennent au 8e détachement du National Support Element (NSE). La Côte d’Ivoire fournit depuis juillet 2019 ces contingents d’appui à la Minusma, la mission de l’ONU au Mali pour assurer la sécurisation et un soutien logistique à la Société Sahel Aviation Service (SAS), un sous-traitant allemand de la mission de l’ONU.

Selon le ministre Dussey,  le président de la Transition s’est dit ouvert au dialogue et disposé à œuvrer, conformément à l’esprit de fraternité et d’excellentes relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire, à un dénouement heureux de cette situation, y compris par voie diplomatique, dans le strict respect de la souveraineté du Mali. Ainsi , Assimi Goïta a souhaité que le Togo mène une mission de bons offices entre les parties concernées.

Le chef de la diplomatie togolaise  a réaffirmé la disponibilité du Président Faure Gnassingbé à aider à la résolution de cette situation.

Dans cette crise, c’est l’ancien président de l’assemblée nationale,  devenu aujourd’hui opposant  des autorités d’Abidjan,  Guillaume Soro,  qui a sollicité l’intervention de Faure Gnassingbé pour la résolution de la crise qui est née entre son pays et le Mali.

Depuis son exil, Guillaume Kigbafori Soro s’est  dit préoccupé par les bisbilles actuelles entre le Mali et la Côte-D’ivoire. Le leader ivoirien du mouvement politique, Génération et Peuple Solidaire (GPS) invite donc le président Togolais et son homologue congolais à intervenir pour éteindre le feu entre les deux pays pour la stabilité dans la sous-région ouest africaine.

« Nous sollicitons une implication du Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé et l’appui du Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, pour trouver une solution africaine qui préserve avant tout la dignité de tous », a écrit Guillaume Soro dans un communiqué diffusé dimanche dernier.

Avec togobreakingenws.info

VISITE DE TRAVAIL DU PROF. ROBERT DUSSEY A BAMAKO
Les autorités maliennes sollictent le Président Faure Gnassingbé de conduire la facilitation entre le Mali et la Côte d’Ivoire en vue de la libération des 49 militaires ivoiriens détenus à Bamako
COMMUNIQUE CONJOINT
Bamako, le 18 juillet 2022
1. S.E. le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition du Mali, Chef de l’Etat, a reçu en audience, le 18 juillet 2022 à Bamako, SE. Prof. Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Régionale et des Togolais de l’Extérieur.   2. Lors de leur entretien, S.E.le Colonel Assimi GOITA s’est réjoui de l’accompagnement fraternel et sans relâche du Togo et a salué l’engagement personnel du Président de la République Togolaise, S.E.M Faure Essozimna GNASSINGBE, pour la réussite de la Transition et le retour à l’ordre constitutionnel au Mali.   3. Le Président GOITA et le Ministre DUSSEY ont évoqué des questions bilatérales d’intérêt commun et sous-régionales, notamment la question des 49 soldats ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako le 10 juillet 2022.   4. Le Président de la Transition s’est dit overt au dialogue et disposé à œuvrer, conformément à l’esprit de fraternité et ‘excellentes relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire, à un dénouement heureux de cette situation, y compris par voie diplomatique, dans le strict respect de la souveraineté du Mali.   5. À cet égard, le Président de la Transition a souhaité que le Togo mène une mission de bons offices entre les parties concernées. Le Ministre DUSSEY a réaffirmé la disponibilité du Président Fare Essozimna GNASSINGBE à poursuivre son appui à la Transition et à aider à la résolution de cette situation.   6. SE. Prof. Robert DUSSEY s’est également entretenu avec son homologue S.E.M Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Mali. Au cours de leurs échanges, le Ministre DIP a réitéré l’attachement du Mali à la consolidation des relations de bon voisinage et à l’intégration sous-régionale et africaine. Le Ministre DUSSEY a salué la convergence de vues entre le Mali et le Togo sur les questions de fraternité et d’intégration.   Fait à Bamako, le 18 juillet 2022.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici