Coopération : Le Togo et les Nations Unies signent un cadre de coopération pour la période 2023-2026      

0
372

Une cérémonie de signature d’un nouveau cadre  de coopération entre le Togo et les Nations-Unies a eu lieu ce 14 février 2023 à Lomé. Il s’agit du Cadre de Coopération des Nations -Unies  pour le Développement Durable(CCDD 2023-2026).

Pour madame  le  Ministre ,  Secrétaire Général  de la Présidence de la république,  Ablamba Johnson,  ce nouveau cadre de coopération pour la période de 2023 à 2026,   est  en parfaite  cohérence avec les objectifs de la Feuille de route du gouvernement togolais.

« Ce qui est notamment attendu du Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable, introduit par la résolution 72/279 de l’Assemblée Générale en 2018 comme le principal instrument dédié à la planification et la mise en œuvre des activités de développement des Nations Unies, c’est (i) d’abord d’être axé sur les besoins du pays, (ii) ensuite d’être basé sur des partenariats ouverts, intégrés et transformationnels (iii) et enfin d’être porteur de changement », a-t-elle indiqué.  

Ce nouveau  cadre de coopération,  à en croire Ablamba Johnson,  contribuera à la réalisation des ambitions de la Feuille de route Gouvernementale 2020-2025 à travers,  la promotion d’ une croissance plus inclusive génératrice d’emplois décents et renforçant la résilience dans un environnement durable, l’accompagnement pour   relever  du niveau de développement du capital humain, l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base de qualité et l’inclusion sociale , et enfin   la consolidation de la cohésion sociale par la promotion d’une gouvernance plus inclusive, efficace et redevable.

« Le Gouvernement se réjouit du choix de ces trois priorités qui doivent induire des changements catalytiques au bénéfice des populations, surtout les plus vulnérables, pour ne laisser personne de côté, conformément à la volonté du Chef de l’État, et ceci à travers des interventions ciblées et coordonnées », laisse entendre madame le ministre qui a  exprimé au   nom du Président de la République sa   profonde gratitude aux agences du Système des Nations Unies, pour la qualité de la coopération qu’elles entretiennent avec le Togo, et qui ne cesse de se renforcer  en faveur du bien-être des populations togolaises.

C’est le 10 mai 2021, au cours d’une réunion du comité de pilotage conjoint, que le Système des Nations unies et le Gouvernement togolais ont décidé d’élaborer un nouveau cadre de coopération pour la période de 2023-2026 ; un cadre aligné sur la Feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Tout en rappelant le contexte dans lequel intervient la signature de ce  nouveau cadre de coopération,  contexte de la mise en œuvre de la Feuille de route gouvernementale TOGO 2025 et aussi au moment où le  pays est la cible d’attaques terroristes dans sa partie septentrionale, Ablamba Johnson, a exhorté l’ensemble des acteurs de développement    à prendre les dispositions nécessaires pour une exécution efficace et efficiente des actions contenues dans le nouveau cadre de coopération avec une approche participative et inclusive.

Rappelons que l’enveloppe budgétaire pour la mise en œuvre de ce Cadre de coopération est de 247 millions de dollars.  Pour madame le ministre, secrétaire général de la présidence de la république,   il faut envisager la mise en place d’un fonds fiduciaire multipartenaire (« basket fund ») en vue de l’atteinte des résultats escomptés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici