Processus de décentralisation : Le Togo a pris un élan déterminant

0
278

Le développement passe également par la déconcentration des pouvoirs et l’autonomisation des régions du territoire. Le processus de décentralisation a pris un élan déterminant au Togo avec l’organisation des élections municipales en juin 2019 dans les 117 communes du pays. Maintenant la gestion est davantage partagée pour un mieux-être et l’atteinte des objectifs de développement durable.

Prochainement les citoyens et citoyennes devront désigner pour la première fois leurs conseillers régionaux. C’est une nouvelle étape décisive dans le processus de décentralisation voulu inclusif et suffisamment impactant.

C’est une réforme prioritaire

La feuille de route gouvernementale Togo 2025 a trois principaux axes. Le dernier d’entre eux consiste à « moderniser le pays et renforcer ses structures ». Pour cet axe, les réformes prioritaires sont la réforme de la réglementation numérique ; la modernisation du code du travail ; le renforcement des mécanismes d’appui aux TPME ; la réforme de la législation environnementale ; la décentralisation de l’État.

Mieux servir les administrés

C’est l’une des valeurs d’un État de droit. La décentralisation vise le rapprochement de l’administration centrale des administrés. La mise en œuvre de cette réforme au cours de l’année 2022 s’est concrétisée par le renforcement du cadre juridique en matière de transfert des compétences, le renforcement des capacités des acteurs et l’opérationnalisation du secrétariat technique du Fonds d’appui aux collectivités territoriales (Fact).

Un Fonds d’aide précieuse

Pour le compte de 2022, le Fact a été doté d’un budget de 04 milliards de francs CFA pour donner du souffle à la politique de développement local. Une année plus tôt, c’était une somme de 6,25 milliards de francs qui avait été allouée, dont 2,5 milliards pour l’Anadeb aux fins de réalisation des projets de développement et le reste octroyé aux 117 communes.

Adoption de lois

En 2022, 03 lois et 04 nouveaux décrets d’application de la loi relative à la décentralisation ont été adoptés. C’est une initiative qui va contribuer à renforcer l’atteinte des objectifs du projet d’élaboration et de mise en œuvre d’un plan de développement au profit de 10 communes. Par ailleurs, la gratuité des actes de naissance a été effective par l’évaluation et le versement par tranche trimestrielle du montant de la subvention compensatrice aux communes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici