Protection civile : 2 700 foyers secourus en 2021 au Togo

0
800

Par moments, le Togo fait face à des situations extrêmes, souvent causées par le changement climatique, lui-même provoqué par l’activité humaine : déboisement, destruction de la faune et la flore, pollution, habitations dans des zones géographiquement inondables, bouchage des caniveaux, etc. Pour apporter assistance de façon urgente aux populations victimes des catastrophes (incendies, inondations, tempêtes, conflits communautaires…), le Togo a adopté une politique de la protection civile qui a conduit à la mise en place de l’Agence nationale de protection civile (ANPC) en 2017.

Le plan d’interventions et les différents moyens d’action de l’ANPC pour réduire l’importance des dégâts matériels et environnementaux, prévenir le danger, secourir les citoyens en cas de survenance de catastrophes, sont jusqu’ici pragmatiques.

L’ANPC en avant-poste de la lutte contre les catastrophes

En 2021,plus de 2 700 ménages ont été assistés, 33 établissements scolaires ont été soutenus et 10 000 foyers ont bénéficié d’une intervention d’urgence du Programme alimentaire mondial (Pam). Tout au long de l’année, les responsables de l’agence ont vulgarisé le guide national de gestion de catastrophes, sensibilisé les populations et mis à leur disposition des équipements de secours et d’alerte. D’un autre côté, l’ANPC a lutté, en faisant tout ce qui est possible, contre le phénomène des feux de brousse. Elle a par ailleurs géré idéalement les périodes de transhumance.  

Du réconfort aux sinistrés

Depuis 2018, plus de 51 000 sinistrés ont été pris en charge au Togo grâce à la campagne d’assistance aux personnes vulnérables et victimes des catastrophes naturelles, une initiative gouvernementale inscrite dans le cadre du Programme d’appui au populations vulnérables (PAPV). En 2020, environ 2 500 ménages sinistrés (13 747 personnes) ont été assistés par des vivres et des équipements.

D’un autre côté, le Centre permanent pour les sinistrés des catastrophes naturelles (CPSCNA) d’Agoè-Logopé est aussi disponible depuis 2011 pour accueillir au moins 1 000 personnes. Le Togo fait partie des rares pays de la sous-région qui disposent d’un cadre pareil pour faire face aux conséquences quelquefois tragiques des catastrophes naturelles et le délogement des populations. Toutes ces actions lui ont valu en 2021 une distinction honorifique en matière de protection civile sur le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici