Togo :  La commune Bassar 1 au rythme de la journée nationale du sport

0
928

La 17ème journée nationale du sport (JNS) s’est tenue le samedi 27 janvier 2024 sur toute l’étendue du territoire national.  A Bassar,  les populations se sont mobilisées pour respecter la tradition.

Cette journée placée sous thème « Devoir du citoyen de contribuer au développement » a été l’occasion pour certains cadres qui ont eux aussi participé à l’événement de prodiguer des conseils aux jeunes et à la population sur l’importance de faire le sport.

Yawanké Waké Gbati, directeur général de la Togolaise des Eaux (TdE),  et  cadre de la préfecture de Bassar présent  sur les lieux a saisi l’occasion  pour  appeler les jeunes à pratiquer le sport, car, pour lui,   « le sport regorge des bienfaits sur notre  santé ,  et en tant que jeunes, qui ont encore les bras valides, capables de travailler pour le bien du pays, il  vous faut être en bonne santé, d’où l’importance et la nécessité de pratiquer le sport », a  fait savoir  M. Yawanké à l’adresse des jeunes.  Il les a invités à sensibiliser les personnes autour d’eux pour la pratique du sport qui est aussi une discipline de la réconciliation, du vivre ensemble et de la tolérance mutuelle.

« Le chef de l’Etat, son Excellence Faure Esssozimna Gnassingbé en décrétant la journée nationale du sport, veut que cela soit un canevas par lequel les fils et les filles du Togo passent pour se parler sans distinction de religion, de sexe ni d’appartenance politique. Mobilisons-nous pour soutenir cette idée noble de notre président de la république pour qu’ensemble, nous construisions notre pays », a poursuivi  Yawanké Waké Gbati qui a rassuré la jeunesse de bassar à  se mettre sérieusement au travail pour le bien de la préfecture et partant du pays tout entier.

Pour rappel, les journées nationales du sport ont été instituées par le gouvernement pour contribuer à améliorer la santé et le bien-être des populations et aussi renforcer la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Elles se déroulent tous les derniers samedis du mois dans les 117 communes du Togo entre 7 heures et 10 heures.