Dogta-Lafiè : Le  nouvel hôpital de référence pour des soins de qualité au Togo

0
1694

Offrir des soins de qualité à des coûts abordables est depuis longtemps une priorité absolue pour l’État. Comment peut-il en être autrement pour un pays qui a des ambitions élevées. La plus grande de toutes est de bâtir une nation émergente, paisible et stable, dans laquelle tous les habitants seront bien portants et surtout heureux.

La couverture santé universelle a vite fait de s’imposer aux pouvoirs publics qui déroulent les programmes pour atteindre un maximum de personnes soignées ou prises en charge chaque année. Dans ce processus, la disponibilité des centres de santé est primordiale.

Dogta-Lafiè est né

C’est un hôpital de référence, le premier d’une telle envergure au Togo. Il a été inauguré en avril 2023 par le chef de l’État. Le joyau est situé à Agoè-Nyivé au nord de la capitale Lomé. Dogta-Lafiè s’étend sur une superficie de 11 000 m2.

L’hôpital comprend 08 blocs qui sont reliés par un bâtiment central de distribution. Il dispose de 22 salles de consultation, 160 lits, des suites et chambres de grand standing, des chambres individuelles ainsi que des chambres doubles.

Spécialités

Dogta-Lafiè offre des services qui vont de la médecine à la cardiologie, la chirurgie, la gynécologie, la néonatologie, la pédiatrie, avec un plateau robotique médical évolutif. Déjà, le complexe est doté d’un bloc d’imagerie médicale et soins dentaires, un bloc médecine, un bloc chirurgie, un bloc femme-mère-enfant, un bloc laboratoire et un bloc logistique, entre autres.

Il dispose d’un plateau technique et d’imagerie de pointe, 06 salles d’opérations aux normes internationales, un laboratoire polyfonctionnel moderne et une pharmacie intégrée. Plus tard, le centre abritera une unité de cancérologie, un bloc ultramoderne pour l’hospitalisation des hautes personnalités, des services de kinésithérapie, un bloc opératoire ophtalmologique…

Dogta-Lafiè soigne déjà des patients

En avril 2023, le gouvernement indiquait que la nouvelle structure avait déjà enregistré 700 patients par les services d’imagerie médicale, d’odontostomatologie, ou encore de rééducation fonctionnelle ; et qu’en tout 80 000 patients sont envisagés pour la première année seulement.

Un peu plus loin à Adidogomé, le pays a fait installer une autre infrastructure moderne. Il s’agit du Centre international de cancérologie de Lomé (CICL) inauguré en novembre 2022. C’est l’un des centres de cancérologie les plus grands et équipés dans la sous-région qui a pour objectif de lutter contre tous les types de cancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici