TOGO/ Projet KaMaDaMa : 90,11% du taux de réalisation, satisfécit de la ministre AZIABLE

0
1793

La ministre des Mines et Énergie, Mila AZIABLE a achevé samedi 17 juin 2023, la mission de visite de terrain et de suivi de l’évolution des travaux du projet KAMADAMA. Un projet qui consiste en la construction d’une ligne 161 KV et qui  va relier les villes de Kara, Mango, Dapaong, Mandouri et la frontière Togo/Bénin et qui  inclut en outre la mise en place de postes associés. Une initiative du gouvernement togolais qui  vise à renforcer l’alimentation en énergie électrique de la région septentrionale du Togo, tout en favorisant des vecteurs énergétiques moins émissifs, à partir du réseau interconnecté de la Communauté Electrique du Bénin (CEB).  À la fin de la mission, c’est la satisfaction totale. L’exécution des travaux évolue normalement, et est à ce jour à 90,11%.

Entamée le vendredi 16 juin, la mission de visite des chantiers de mise en œuvre du projet KAMADAMA, de la Ministre des Mines et Énergie, Mila AZIABLE a pris fin avec la visite du poste de Mandouri, dans le grand nord du Togo. Ainsi, cette mission a permis à la Ministre et sa suite, de faire le point des travaux avec les techniciens et les sociétés chargées de l’exécution des travaux.

Partie de Kara et après avoir fait le tour des différents chantiers en cours de réalisation, notamment le Double Terne de Kassi dans la Kozah, le poste Mango, de Dapaong et de Mandouri, la mission s’est achevée sur une note de  satisfaction totale sur  le plan de l’exécution des travaux.

«Je constate avec satisfaction la bonne marche des travaux . Aujourd’hui, les travaux sont réalisés à un taux de 90,11% par les équipes techniques mobilisées qui ne ménagent aucun effort pour pouvoir terminer les travaux dans les délais prévus », s’est réjouie la ministre qui a par ailleurs, rappelé que pour réaliser l’objectif cher au chef de l’État de fournir l’électricité à tous les togolais à un coût abordable, il faut non seulement disposer de l’électricité, mais également des capacités de transport et de distribution de cette électricité.

 « Le président de la République Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, s’est engagé à fournir de l’électricité à faible coût et abordable à toutes les togolaises et à tous les Togolais. Et pour ce faire, nous avons besoin d’électricité en quantité suffisante et d’avoir des capacités de transport et de distribution aussi suffisantes pour pouvoir transporter l’électricité et la distribuer à tous les Togolais » a indiqué la ministre Mila AZIABLE. Elle a également  rappelé que le projet KAMADAMA qui consiste à construire  310 km de lignes reliant les villes de Kara, Mango, Dapaong et Mandouri, « va permettre d’augmenter la capacité du réseau électrique national. Ce projet va aussi permettre de renforcer et de sécuriser la transmission électrique dans la région septentrionale. Et cela va permettre le développement économique des grandes villes de la région des Savanes et de la Kara » a-t-elle précisé.

La Ministre Mila AZIABLE a saisi l’occasion,  pour adresser ses remerciements au président de la République pour son soutien dans la mise en œuvre de ce projet ainsi qu’aux partenaires et aux sociétés pour leur accompagnement dans la réalisation de cet important projet cher au chef de l’État.

 «Je remercie le chef de l’État pour son soutien indéfectible et les moyens qu’il met pour la bonne marche et la réussite de ce projet. Je remercie aussi nos partenaires indiens notamment Exim Bank Inde, qui a financé ce projet. Les partenaires techniques, dont les entreprises indiennes qui réalisent les travaux avec le soutien des entreprises locales. Je remercie aussi la CEB qui est le porteur de ce projet» a-t-elle indiqué.

De son côté, Dammipi NOUPOKOU, Directeur Général Adjoint de la CEB, porteur du projet KAMADAMA, a saisi cette occasion pour souligner que « la réalisation et la finition de ce projet, permettra d’alimenter tout le Togo, à partir du corridor togolais de Lomé jusqu’à Cinkassé. Ce projet va également permettre à la CEET, distributeur national, de pouvoir étendre son réseau de distribution à travers toute la région Septentrionale et permettre de sécuriser et renforcer l’alimentation » a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici