Problématique de l’eau potable : Le Togo intensifie  de la construction des forages d’eau

0
1575

Garantir l’accès à l’eau potable aux citoyens est un défi que s’est lancé le gouvernement. Pour le relever, il a élaboré le Plan national de dotation en eau potable qui a conduit à la prise de nombreuses initiatives dont la construction des forages. 300 forages seront installés à cet effet dans les Plateaux, outre les milliers qui existent déjà dans le pays.

L’eau est une ressource indispensable au développement durable. La mise en place de ces infrastructures prouve grandement l’importance que lui accordent les autorités. Les réalisations permettront à coup sûr de renforcer l’accès à l’eau potable dans les régions, ce qui améliore de fait le taux de desserte en eau potable sur le territoire.

Des ménages sauvés

Les familles vivant dans la région des Plateaux vont grâce au Plan susmentionné, être équipées de forages à motricité humaine et leurs conditions de vie se trouveront nettement améliorées. Conséquemment cela permettra de réduire la prévalence des maladies d’origine hydrique. La corvée d’eau des femmes ou des jeunes filles sera également réduite.

D’autres forages en cours de construction

Il s’agit de 950 forages équipés de pompes à motricité dans les régions des Savanes et de la Kara. C’est dans le cadre de la troisième phase du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (Passco 3) dans les deux régions. Il est financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 6,5 milliards de francs CFA.

Des forages déjà construits

Les projets BID Uemoa, Passco 1 et 2 etc. ont permis d’équiper des zones de forages qui font couler l’eau à flots. Au total, plus de 5 000 forages équipés de pompes à motricité humaine ont été réalisés en milieu rural jusqu’en 2019. Le nombre de forages construits sur le sol est passé à 11 600 cette année-là. Aujourd’hui, ce chiffre a bien évolué.

Par ailleurs, l’État a procédé à la réhabilitation de plusieurs anciens forages de 2005 à 2019. Au total, 3 200 forages en panne ont été réhabilités. Tous ces travaux ont permis de rehausser le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural. Ce taux a bondi de 21% en 2005 à 69% en 2019.

Les différents projets en cours et à venir aideront le pays à atteindre les objectifs de la feuille de route 2020-2025 : porter à 85% le taux d’accès au niveau national et à 95% en milieu rural.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici