Agriculture au Togo : Le respect des systèmes et cycles naturels fait ses effets

0
790

Les exportations de produits bio togolais vers l’Union européenne (UE) ont connu un bond de 84 % entre 2021 et 2022. Avec 125 619 tonnes de produits bio en tous genres exportés vers le vieux continent en 2022, le Togo est devenu encore plus incontournable pour plusieurs consommateurs ou importateurs.

Le pays considère le développement durable comme l’objectif final de sa politique de développement économique. L’État crée ainsi des conditions appropriées à une meilleure profitabilité de cette agriculture biologique, vis-à-vis de l’économie.

En avant le soja, l’ananas…

Depuis 2019, le Togo est considéré comme le premier exportateur mondial de soja bio à destination de l’UE, avec 42 300 tonnes expédiées. En 2022, ce sont en tout 120 094 tonnes de soja bio qui ont été exportées de la Terre de nos aïeux vers l’Europe.

Une autre filière fait l’honneur du pays en matière de bio : l’ananas. Les 40 000 tonnes produites en 2022 comportaient en effet au moins 33 737 tonnes de bio. Au moins 60 % de cette production prend également le chemin de l’export, avec pour principales destinations les marchés de l’Union européenne et ceux de l’Amérique du Nord.

Consolidation

Les exportations de produits bio concernent également les jus de fruits, les fruits tropicaux, les noix et les épices. Le pays est très sollicité par les acheteurs de ces produits qui sont plus sains, nutritifs et avantageux à bien des égards.

Pour les pouvoirs publics et les différents acteurs des filières agricoles biologiques, le défi consiste maintenant à consolider cette renommée et rendre les retombées de la production davantage profitables à l’ensemble de l’économie.

Une meilleure structuration

L’Association nationale pour l’agriculture biologique (Anabio-Togo) s’est engagée dans la promotion d’une agriculture biologique pour un développement humain durable.

Elle est notamment porteuse du plan quinquennal (2023-2028) pour la promotion de l’agriculture biologique au Togo. Il s’agit d’un plan qui s’aligne sur les objectifs de la feuille de route gouvernementale Togo 2025 et qui entend faire du bio un véritable label pour l’exportation de l’agriculture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici