Des actions gouvernementales fortes en faveur des Ifad et des jeunes futurs chefs d’entreprise

0
1759

Former les jeunes et les insérer efficacement dans le tissu socioéconomique togolais est précisément la mission assignée aux Instituts de formation en alternance pour le développement (Ifad) installés sur le territoire sur demande du président de la République. Ces centres très actifs immédiatement après leur mise en service ont vite convaincu les autorités à injecter plus d’énergie dans la bataille.

Les Ifad sont des écoles qualifiantes et diplômantes qui offrent une possibilité réelle de répondre aux besoins de formation professionnelle adéquate aux jeunes. De telle sorte qu’ils puissent avoir un travail décent en lien avec les nouveautés du marché de l’emploi.

Plus de financement pour plus d’impacts

Le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes a signé dans la deuxième moitié de mars 2023, deux conventions de partenariat en faveur des apprenants. Cela implique que les diplômés des Ifad soient davantage accompagnés.

Les conventions signées entre le bras gouvernemental et l’Agence éducation développement (AED) et la Coopec-AD sont destinées à mobiliser du financement pour les diplômés et les futurs apprenants de ces instituts de formation, à cofinancer leurs plans d’affaires afin que les chances de créer leurs propres entreprises soient dès lors optimisées.

Des premiers fruits déjà présents

L’Ifad d’Elavagnon dédié à l’aquaculture est productif et très inclusif pour la jeunesse. Une première promotion a été certifiée en février 2023, trois ans après l’ouverture de l’institut. Elle est composée de 113 jeunes dont 27 filles qui sont les lauréats.

Ces Togolais et Togolaises ont dorénavant les connaissances techniques et pratiques nécessaires en création et exploitation de fermes aquacoles. Ce qui signifie qu’ils sont aptes à mettre en place leur entreprise aquacole et à se mettre ainsi à leur propre compte pour subvenir à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leur famille.

Construire dix Ifad au total

C’est le nombre d’Instituts de formation en alternance pour le développement que le pouvoir exécutif veut atteindre d’ici 2025. Outre l’Ifad à Elavagnon, un institut est orienté vers l’élevage à Barkoissi et un autre Ifad est consacré au bâtiment à Lomé. Mais encore, un chantier d’Ifad est en cours de réalisation dans la capitale. Il est dédié aux énergies renouvelables et l’état d’avancement des travaux était estimé à 72% en mars 2023.

Qu’est-ce qu’un IFAD ? 

Un IFAD est un Institut de Formation en Alternance pour le Développement. Il est créé pour accompagner le Plan National de Développement (PND) dans un secteur clé. 
Acteur de développement institutionnel et économique, sa mission principale est de former des professionnels compétents, capables de s’intégrer immédiatement dans la vie active et de s’adapter aux différentes évolutions de leurs secteurs d’activité.
Ceci est possible grâce à une formation générale et professionnelle orientée compétence, dans un cadre où la technologie est omniprésente. L’apprenant tout au long de sa formation s’exerce à la vie d’acteur à travers des mises en situation professionnelle.
Grâce à un suivi individualisé et des cours dynamiques et interactifs, l’apprenant est une ressource humaine qualifiée prête à s’engager dans l’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici