Initiative régionale pour l’eau et l’environnement dans le bassin transfrontalier du fleuve Mono : Les parties prenantes s’approprient les contours du projet à Grand Popo

0
904

Un atelier d’appropriation des contours du projet ‘’Initiative régionale pour l’eau et l’environnement dans le bassin transfrontalier du fleuve Mono’’ se tient à Grand Popo au Bénin   entre les parties prenantes. Prévue pour  deux jours(du 13 au 14 juin 2022), la rencontre vise à finaliser tous les éléments techniques, administratifs et financiers du projet qui a été discuté au cours de l’atelier de lancement à Lomé, et pendant les missions de terrain organisées par les consultants commis à la tâche dans les deux pays concernés.  L’atelier qui réunit une trentaine de participants a été organisé par la direction Exécutive de l’Autorité du Bassin du Mono (ABM). 

Il s’agit  spécifiquement  au de la rencontre    de présenter la justification globale et l’objective du projet, affiner les propositions de cadre logique, budget, plan de travail et les dispositions institutionnelles du projet qui ont été développées à partir des discussions avec les acteurs et intégrées dans le document de projet; Fournir un forum officiel par lequel un consensus entre les parties prenantes du projet sera atteint et le projet collectivement validé par les pays et les agences d’exécution; Favoriser la collaboration et le partage d’informations entre les pays du projet et les entités régionales et internationales impliquées avant la validation officielle du projet par le directeur général du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM).

L’objectif du projet est de générer des bénéfices environnementaux dans le bassin et une coopération renforcée entre le Togo et le Bénin sur le bassin du fleuve Mono.

Participent à cet atelier, les points focaux opérationnels du FEM dans les deux pays d’intervention (Benin et Togo), les agences d’exécution du projet (Autorité du Bassin du Mono, Observatoire du Sahara et Sahel, Partenariat Global de l’Eau en Afrique de l’Ouest), les représentants d’agences ciblées pour le cofinancement au niveau régional et national, et l’UICN. Le document final  qui sera conçu sera soumis au Secrétariat du FEM par l’UICN.

Au sujet de l’ABM

L’Autorité de Bassin du Mono (ABM) est l’instrument de gestion de bassin mis en place pour le bassin du fleuve Mono partagé par le Bénin et le Togo. Les textes constitutifs de la création de l’ABM ont été approuvés par les ministres des deux pays (Bénin et Togo) le 4 juillet 2014 et signés par les chefs d’État et de gouvernement le 30 décembre 2014. La Direction Exécutive a été mise en place le 31 octobre 2019. L’Autorité du Bassin du Mono s’est fixée entre autres objectifs : (i) accompagner la bonne mise en œuvre de la Gestion Intégrée du Bassin, et (ii) favoriser l’émergence de projets de coopération sur l’eau et l’assainissement portés par des collectivités françaises sur l’ensemble du bassin. C’est dans ce contexte que la Direction Exécutive de l’Autorité du Bassin du Mono a demandé une assistance technique à l’UICN, l’OSS et le GWP-AO pour la formulation d’un projet à soumettre au Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM).

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est l’Agence de mise en œuvre du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) en charge de la mise en œuvre du Projet Initiative régionale pour l’eau et l’environnement dans le bassin transfrontalier du fleuve Mono  » (ID FEM: 10779). Le formulaire d’identification de projet (PIF) et le fonds pour la préparation du projet ont été approuvés le 2 Juin 2021. L’UICN en tant qu’agence d’implémentation, a la responsabilité de préparer les documents requis (Prodoc, …) pour l’approbation par le Fonds pour l’environnement Mondial. Les agences d’exécution du projet sont : l’Autorité du bassin du Mono (Chef de file), l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) et le Partenariat Mondial de l’Eau pour l’Afrique de l’Ouest (GWP-AO).

Le projet sera exécuté dans le Bassin du Mono, partagé entre la République du Benin et la République du Togo. L’objectif du projet est de générer des bénéfices environnementaux dans le bassin et une coopération renforcée entre le Togo et le Bénin sur le bassin du fleuve Mono.

Tchaboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici