Togo : Pour un système éducatif plus solide l’Etat recrute 2 619  élèves-professeurs

0
2545

L’appareil éducatif togolais a besoin de ressources humaines compétentes et motivées. Pour les lui fournir, les pouvoirs publics embauchent des élèves-professeurs qu’ils forment et rendent plus qualifiés pour transmettre aux apprenants. De nouveaux citoyens ont été retenus à l’issue d’un concours de recrutement.

C’est en décembre 2022 que le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a lancé un appel à candidatures pour le recrutement des élèves-professeurs dans les Écoles normales de formation des professeurs d’école (ENFPE).

Des milliers de personnes choisies

A l’issue du processus de recrutement d’élèves-professeurs d’école, en ce qui concerne la promotion 2013-2025, ce sont exactement 2 619 candidats qui ont été retenus pour la rentrée officielle de mars 2023. Il s’agit des jeunes togolais qui sont prêts à faire carrière dans l’enseignement préscolaire ou primaire.

Bien fondé de l’initiative

Les candidats sélectionnés définitivement suivront une formation professionnelle de deux (02) ans. La formation les aidera à devenir maître. Elle les rendra aptes à assurer l’éducation à la base pour les enfants inscrits par les parents pour qu’ils apprennent à lire et écrire.

C’est une formation qui prend en compte les exigences du métier d’enseignant et se fonde sur un socle de compétences minimales indispensables pour garantir une gestion correcte et efficace de la classe dont ils seront en charge.

Renforcer le personnel enseignant

Le budget de l’État exercice 2023 est de l’ordre de 1 957,9 milliards de francs. L’éducation qui fait partie des secteurs sociaux que le Togo privilégie chaque année, prendra 189 milliards de francs CFA comme le prévoit le gouvernement. Cette somme servira à construire des bâtiments scolaires, mettre en œuvre des projets, améliorer la qualité de l’enseignement.

En 2022, pas moins de 3 000 enseignants ont été recrutés et déployés dans des écoles préscolaires, primaires, dans les établissements d’enseignement secondaire dans chaque région du pays. Pour 2023, le pays compte faire appel à 3 500 nouveaux enseignants pour mieux encadrer les élèves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici