Togo/Secteur de l’éducation : L’Etat va investir plus de 150 milliards Fcfa cette année

0
1216

Les autorité togolaises, avec à leur tête le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé,   ont  réaffirmé chaque année son engagement à améliorer continuellement le système éducatif national. Du préscolaire à l’enseignement supérieur en passant par la formation professionnelle, les investissements se succèdent. Les enseignants sont recrutés, les infrastructures sont multipliées, la formation est adaptée aux besoins du marché…

Au titre de l’année 2022, l’Etat a prévu d’investir plus de 150 milliards de francs CFA dans le secteur. 85 milliards sont attribués à l’éducation préscolaire et primaire. L’enseignement secondaire général a 44 milliards, contre 09 milliards de francs pour l’enseignement technique.

Qualité de l’enseignement

Elle passe par une formation des enseignants et leur disponibilité. C’est pourquoi des Ecoles normales d’instituteurs (Eni) ont été créées. Aussi, le Projet éducation et renforcement institutionnel (Peri) a permis de former 15 000 enseignants entre 2015 et 2019.

En septembre 2021, 2 400 volontaires ont intégré la fonction publique. A ce jour, le nombre global des enseignants est estimé à plus de 41 000. Dans l’enseignement supérieur, l’effectif des enseignants de l’université de Kara est passé de 95 en 2016 à 238 en 2020.

Multiplication des salles de classe

Le pays table sur la construction de 30 000 salles de classe d’ici 2025. En attendant, 346 salles et 733 cabines de latrines ont été réhabilitées. 359 autres salles de classe ont été construites grâce au Projet d’appui aux populations vulnérables (PAPV).

Des travaux pour la construction de 384 salles de classe ont été lancés le 04 avril 2022 dans le cadre de la phase 2 du Projet d’appui à la réforme des collèges (Parec 2). 25 000 tables-bancs aussi ont été mises à disposition des établissements pour la nouvelle rentrée.

Augmentation des infrastructures universitaires

L’université de Lomé a été dotée d’un nouvel amphithéâtre de 1 500 places. L’université de Kara elle, a bénéficié de 03 nouvelles infrastructures en 2020 pour un coût de 900 millions de francs CFA.

Aussi, les routes et les bâtiments ont été récemment rénovés ; les deux universités publiques ont bénéficié du Wifi Campus. Tout ceci ajouté aux Ifad et au Centre de formation aux métiers de l’industrie (CFMI) qui a déjà formé plus de 500 personnes pour un taux d’insertion de 80%, on peut conclure sans peur de se mentir que le Togo fait du chemin.

Selon les chiffres, le Togo a réalisé ces dernières années des progrès considérables dans le domaine de la scolarisation en faisant un bond spectaculaire vers la scolarisation universelle, avec une  amélioration sensible qui donne un   taux d’accès à l’école  à  94,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici