Transport aérien et pêche : Mahamadou Bonkoungou renouvelle sa flotte aérienne et installe une usine de traitement des produits halieutiques au Sénégal

0
441

Mahamadou Bonkoungou, l’homme d’affaires Burkinabè et Président Directeur Général du groupe EBOMAF fait encore parler de lui avec de grandes et bonnes nouvelles pour l’économie des pays d’Afrique de l’ouest et d’ailleurs. En plus du renforcement de sa flotte aérienne à travers l’acquisition d’un nouvel appareil, il a aussi envisagé l’installation d’une grande unité de traitement de produits halieutiques.

C’est le 25 mai dernier, que le nouvel appareil flambant neuf s’est majestueusement posé sur le tarmac de l’aéroport International Gnassingbé Eyadema de Lomé. Sorti de l’usine de Toulouse, cet avion de type ATR 72-600 venait d’effectuer son tout premier vol. Il est la propriété de LIZ Aviation, une compagnie d’affaire appartenant au Groupe EBOMAF, dont le patron est bien Mahamadou Bonkoungou.

 Cette acquisition  permet ainsi à LIZ Aviation  de se donner les moyens de voler plus haut dans les airs africains. Disposant déjà de plusieurs avions performants et confortables, la compagnie vient d’acquérir un nouvel avion pour renforcer sa flotte. L’aéronef a été réceptionné le 25 mai 2025, à l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé.  Ce nouvel appareil est le quatrième du genre acheté par la compagnie afin d’assurer des vols confortables aux passagers.

Pour le Président Directeur Général du groupe EBOMAF, l’acquisition de ce nouvel appareil rentre dans l’ordre normal des ambitions de son groupe, qui se positionne comme une entité panafricaine. Car le groupe a la vocation de s’implanter dans tous les pays africains et participer à l’émergence du continent. Le magnat des BTP promet d’autres investissements grandeur nature conformément à ses ambitions aéroportuaires.  

LiZ Aviation est une filiale du Groupe EBOMAF. Il assure des liaisons aériennes entre les grandes villes de la sous régions ouest africaines, à des tarifs compétitifs, mais également excelle dans l’aviation d’affaire. La compagnie est adossée à une forte expertise de professionnels de l’aérien très expérimentés.  

IB Fish,  pour l’eau potable et pour le  traitement des produits halieutiques

 S’agissant de l’unité de traitement des produits halieutiques, Mahamadou Bonkoungou, veut offrir encore au continent de grandes et bonnes perspectives. IB Fish, est une structure qui intègre une usine de transformation d’eau de mer en eau potable essentiellement alimenté par l’énergie solaire. Une merveille saluée, surtout pour sa forte capacité de main d’œuvre.

IB Fish apparait en outre comme une structure prodigieuse dans l’écosystème économique sénégalais. Le projet, savamment réfléchi par le PDG Mahamadou Boukoungou, est presque en fin de réalisation. Le joyau est un ensemble cohérent comportant une unité de traitement des produits halieutiques dotés de bateaux industriels performants, une usine de dessalaison et de purification de l’eau de mer, et, au bout de la chaine, un centre international de vente basé à Istanbul en Turquie.

Cet investissement se veut à fort impact écolo-social d’autant qu’il va générer plus de 3000 emplois directs et indirects, mais également utilisera l’énergie propre produite par une centrale photovoltaïque de capacité estimée à 2000kws.

De façon pratique, les bateaux industriels du groupe vont capturer les produits de mers avec du matériels conventionnels de pèche, les produits seront envoyés au centre de traitement aux normes internationales. Une fois conditionnés, ces produits seront acheminés au centre international de vente pour sa commercialisation. L’usine de production de blocs de glaces à partir de l’eau de la mer, quant à elle, offre l’avantage de la disponibilité d’éléments importants de conservation des poissons et de l’eau potable dans la zone.

Bien connu pour élan panafricaniste, le patron d’Ebomaf continue ainsi de bosser dur afin d’hisser le continent noir sur l’orbite de développement.