IFAD-Aquaculture :  Faure honore les  premiers diplômés

0
1201

Le chef de l’État Faure Gnassingbé a présidé le  vendredi 10 février 2023 la cérémonie de remise de diplômes aux apprenants de la première promotion de l’Institut de formation en alternance pour le développement (IFAD-Elavagnon) dédié à l’aquaculture, le tout premier du genre au Togo.

113 jeunes togolais au total dont 27 filles forment cette première vague baptisée « Promotion Danièle Dupuy ».

Après trois ans de formation professionnelle, ils disposent désormais de compétences avérées en création et exploitation des fermes aquacoles pour s’installer à leur propre compte et assumer les responsabilités de chefs d’entreprise aquacole.

Pour preuve, ces nouveaux acteurs de l’agro-business se sont déjà constitués en 19 Sociétés coopératives et en 21 Sociétés individuelles réparties sur 26 sites à travers le Togo.

La cérémonie a été suivie d’une rencontre d’échanges entre le chef de l’État, les formateurs et les apprenants de l’IFAD-Aquaculture au cours de laquelle le Président de la République a d’abord félicité le corps enseignant pour l’encadrement et la qualité de la formation dispensée, et les récipiendaires pour leur brillant parcours.

Il les a surtout encouragés à toujours cultiver l’excellence en vue de contribuer à la création de richesse et de l’emploi.

La création de cet institut étant une initiative du Président de la République qui accorde une attention toute particulière à l’éducation et à la formation des jeunes. C’est tout naturellement qu’il a prêté une oreille attentive aux préoccupations aux lauréats, relatives à l’accès aux crédits bancaires.

Il a promis à cet effet, la mise à disposition de ces jeunes entrepreneurs aquacoles des ressources nécessaires dans le cadre du financement de leurs projets professionnels.

Cette volonté du Président de la République à accompagner ces jeunes professionnels démontre à suffisance que, la création de l’IFAD-Aquaculture est une bonne expérience qui matérialise sa volonté de promouvoir une formation professionnelle de qualité, l’auto-emploi des jeunes, le développement rural et de répondre aux besoins du secteur privé.

« L’un des problèmes de notre jeunesse, c’est la formation. Beaucoup d’efforts ont été faits en matière d’éducation et d’enseignement technique pour résoudre ce problème. L’expérience que nous avons commencée en créant l’IFAD Aquaculture fait partie de notre volonté de relever ce défi » a précisé le chef de l’État.

Les récipiendaires, par la voix de la majore de la promotion, se sont réjouis de la présence du chef de l’État à cette cérémonie qui traduit son attachement à la formation en alternance, à l’insertion socio-professionnelle et à la promotion d’une jeunesse responsable et entreprenante. 

« Excellence Monsieur le Président de la République, votre présence à cette cérémonie solennelle est la preuve de l’importance que vous accordez à la jeunesse togolaise. Nous nous engageons à mettre en application toutes les compétences acquises au cours des trois années de formation pour contribuer efficacement à relever les défis du secteur aquacole en réponse aux besoins des populations togolaises en matière de produits halieutiques ».

Outre les 113 récipiendaires, 120 autres apprenants inscrits au Bac professionnel sont actuellement en formation.

En plus de l’IFAD-Aquaculture, deux autres dédiés à l’élevage (Barkoisi) et au Bâtiment (Lomé) sont déjà opérationnels. Dans cette dynamique, il est prévu la création de sept autres IFAD dans les secteurs porteurs tels que la logistique, les énergies renouvelables, le numérique et le métier de la mer.

Les Instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD) sont pilotés par l’Agence Education-Développement (AED).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici